Accueil Dernières minutes Sport ATP Washington, Kyrgios : Cela ne serait pas arrivé à une tête...

ATP Washington, Kyrgios : Cela ne serait pas arrivé à une tête de série.

0

La série positive de Nick Kyrgios continue, changeant de surface mais pas de performances. 2022 s’avère être l’année de la percée pour l’Australien, qui est décidément plus lui-même que par le passé et concentré sur son tennis, remportant un Chelem en double et atteignant la finale de Wimbledon.

Le jeune homme de 27 ans originaire de Canberra participe désormais à l’ATP 500 de Washington ─ qu’il a remporté en 2019 en battant Daniil Medvedev en finale ─ où il a agilement surmonté Marcos Giron et Tommy Paul lors des deux premiers tours et où un autre Américain – Reilly Opelka – l’attend.

Avant le match contre Paul, Kyrgios a toutefois vécu quelques épisodes particuliers que, selon lui, une tête de série n’aurait pas connus : « Je pense qu’une tête de série ne joue même pas le premier tour », a-t-il commencé lors de la conférence de presse d’après-victoire.

« J’ai joué un premier tour très difficile hier soir. [contra Girón, ed]et j’ai fait des tests jusqu’à minuit et j’espérais pouvoir jouer ce soir. Il [Paul, que era el decimocuarto cabeza de serie] Il se couche à l’heure où il veut se coucher.

Lire aussi:   Wilco Nienaber : "L'accent est mis sur cette semaine"

Il mange ce qu’il veut. On m’a dit de manger au bar alors qu’il n’y avait pas de nourriture. Ce sont des choses auxquelles je pense qu’un joueur tête de série ne devrait pas avoir à faire face ».

Kyrgios : Mon classement n’a jamais reflété mon jeu.

À maintes reprises, Nick Kyrgios n’a pas hésité à reconnaître et à déclarer publiquement ses qualités.

Et force est de constater que les résultats obtenus jusqu’à présent cette saison donnent raison à l’Australien. S’il avait joué un Wimbledon régulier, il aurait gagné 1200 points et serait maintenant dans le Top-20. Cependant, le classement n’a jamais été un problème pour Nick, selon qui le classement n’a jamais vraiment reflété son niveau de jeu : « Ce n’est pas une vraie reconnaissance.

Mon classement n’a jamais reflété mon jeu. Cela est également dû à mon calendrier de jeu : je n’ai jamais joué un calendrier complet » . Enfin, l’Australien a ajouté qu’il n’aime pas particulièrement voyager en fin d’année, préférant passer du temps avec sa famille et sa petite amie.

Lire aussi:   Stan Wawrinka : Novak Djokovic me craint, surtout en Grand Chelem

« Vers la fin de l’année, les voyages sont trop nombreux pour moi », a avoué Kyrgios. « Je ne veux pas renoncer au temps passé à la maison et au temps passé avec ma famille et ma petite amie. Nous avons besoin de temps à la maison.

Je ne suis pas inquiet pour mon classement. Si Kyrgios va jusqu’au bout au Citi Open cette semaine, il fera son entrée dans le Top 40 du classement ATP.

Article précédentJannik Sinner, arrêt coûteux : mauvaise nouvelle pour l’Italien
Article suivantTiger Woods contre la nouvelle Super League