Accueil Dernières minutes Sport ATP de Cincinnati, mauvaise nouvelle pour Novak Djokovic : c’est officiel !

ATP de Cincinnati, mauvaise nouvelle pour Novak Djokovic : c’est officiel !

0

Les bonnes nouvelles n’arrivent parfois pas à temps. Les Centers for Disease Control (CDC) ont officialisé les nouvelles directives du Covid : les non-vaccinés suivront les mêmes règles et règlements que les vaccinés.

Cette nouvelle ouverture pourrait ouvrir la porte à la présence de Novak Djokovic aux États-Unis, après la saison difficile qu’il a connue. Tout a commencé en Australie, lorsque le gouvernement fédéral n’a pas accepté l’exemption médicale présentée par le tennisman de Belgrade aux organisateurs du tournoi.

En conséquence, le tribunal de Melbourne a décidé de le renvoyer en Serbie, estimant que c’était un exemple injuste pour les jeunes Australiens à un moment difficile de la pandémie. Aujourd’hui, il semble que les choses aient changé pour les gouvernements du monde, en particulier ceux du monde occidental.

Parmi eux, les États-Unis, qui ont récemment modifié les règles d’entrée sur le sol américain : un cycle complet de vaccination était auparavant requis pour entrer au pays des étoiles.

Lire aussi:   Tiger Woods au Masters, c'est une blague ?

Les changements ont été annoncés par le CDC, mais ne sont probablement pas encore mis en œuvre.

Cincinnati, Djokovic out

Malgré le changement de règlement, Novak Djokovic a annoncé son retrait du Masters 1000 de Cincinnati.

Quelques heures avant le début du tirage au sort, donc, qui aurait été la cinquième tête de série en l’absence d’Alexander Zverev sur le circuit du tennis. Avec le retrait du vainqueur de Wimbledon, l’entrée est de Nakashima, qui libère ainsi une wildcard pour le tournoi américain.

Le retrait de Djokovic, mais aussi une bonne nouvelle pour Andy Murray : la démission d’un ancien numéro un facilite en effet l’entrée d’un autre ancien numéro un mondial. A Cincinnati, Djokovic ne sera pas là, mais à New York, cela pourrait être différent, grâce aux nouvelles règles de la Covid.

À Flushing Meadows, le Serbe pourrait être là pour défendre la finale qu’il a perdue l’an dernier face à Daniil Medvedev, ainsi que la finale qui le ferait entrer dans l’histoire pour l’éventuel Grand Chelem du calendrier.

Lire aussi:   La France commence à dominer dans l'Open de Castilla y León-Villa de El Espinar

Crédit photo : @djokernole (Instagram).

Article précédentLe chaos à l’Atalanta, Gasperini lâche : « Je ne m’attendais pas à cette liste ».
Article suivantGonzalez : Ce sera l’obstacle le plus difficile pour Roger Federer