Accueil Dernières minutes Sport Andy Murray est clair : « Je ne mérite pas un adieu comme...

Andy Murray est clair : « Je ne mérite pas un adieu comme celui de Federer ».

0

Le premier des « Quatre Fantastiques » est parti et une question vient immédiatement à l’esprit des fans : Qui est le prochain ? Andy Murray n’est plus au mieux de sa forme et, bien qu’il devienne de plus en plus compétitif, il semble que ce soit une mission presque impossible de revenir dans la course au Grand Chelem.

À 35 ans et actuellement classée 44e au monde, la Britannique préfère ne pas perdre de temps à penser à une éventuelle retraite et franchit les étapes les unes après les autres. « Je n’y pense pas vraiment pour l’instant.

Je joue encore du tennis de compétition et je me sens bien physiquement contre les meilleurs joueurs. Je dois juste commencer à transformer ces défaites et ces matchs serrés en victoires.

C’est aussi simple que cela », a déclaré le triple champion du Grand Chelem. Revenant sur les propos de Roger Federer, qui a reconnu qu’il aimerait que ses pairs de la même génération fassent des adieux similaires aux siens, le Britannique a expliqué : « Je ne le ferai pas et je ne mérite pas de faire des adieux comme ceux-là.

Lire aussi:   Jess Baker remporte le championnat amateur féminin à Hunstanton

Roger méritait cette soirée, et c’était super spécial d’avoir tous ces gars là qui regardaient depuis le bord du court, et de les avoir là rendait la soirée vraiment spéciale. Je ne vais pas faire un match d’adieu.

J’annoncerais probablement quand je joue mon dernier événement et tout ça, mais quand ça sera, je ne sais pas. » Murray est une légende du « sport blanc » et a eu la malchance de se blesser au dos et de se retrouver par hasard face aux trois plus grands joueurs de tennis de l’histoire. Combien de temps pensez-vous qu’il reste à la carrière d’Andy Murray ?

Article précédentUn incendie majeur se déclare dans l’usine Tesla à Berlin, aucune victime.
Article suivantLe Japon lèvera les restrictions coviduelles sur les touristes étrangers à partir du 11 octobre