Accueil Dernières minutes Ancelotti : « Les matchs contre le Rayo et la Real Sociedad sont...

Ancelotti : « Les matchs contre le Rayo et la Real Sociedad sont deux finales ».

0

MADRID, 25 févr. (Cinktank.com) –

L’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a assuré que les matchs de ce samedi contre le Rayo Vallecano, auquel ni Gareth Bale ni David Alaba ne participeront en raison de surcharges, et celui de la semaine prochaine contre la Real Sociedad sont « deux finales » de la LaLiga Santander, tout en déplorant « l’horreur » de la guerre et en montrant son « affection » pour un Andriy Lunin « inquiet » en raison de l’offensive russe en Ukraine.

« Avant le Paris Saint-Germain, nous avons deux finales ; gagner à Vallecas et contre la Real Sociedad signifierait beaucoup pour LaLiga. Je vais aligner la meilleure équipe contre le Rayo et la Real Sociedad avant le PSG », a-t-il déclaré en conférence de presse lorsqu’on lui a demandé s’il avait l’intention de « répéter » un onze sans Casemiro, suspendu pour le match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions contre les Parisiens.

En ce sens, il a rappelé que ce serait « une bonne idée si nous avions des matchs amicaux ». « Mais nous n’avons pas de matches amicaux. Kroos peut remplacer Casemiro et il n’a pas besoin de s’habituer à cette position car il l’a fait de nombreuses fois », a-t-il prévenu. « J’ai des joueurs avec beaucoup d’expérience et je n’ai pas besoin de le tester », a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, le coach italien a confirmé que ni le Gallois Gareth Bale ni l’Autrichien David Alaba ne seront disponibles ce samedi. « Demain, Bale ne jouera pas car, comme Alaba, il a une surcharge. Ils ne participeront pas au match et seront de retour dans l’équipe la semaine prochaine », a-t-il expliqué.

Concernant le duel contre l’équipe du Rayo, il a déclaré qu’il sera « difficile ». « Le Rayo se porte très bien, surtout à domicile. Ce sera un match qui exigera beaucoup de nous, mais l’équipe est préparée et nous pouvons faire un bon match », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   La Lakme Fashion Week x FDCI s'apprête à séduire la capitale avec des défilés fluides de saison physique

Il a également parlé de l’état de l’équipe, niant l’existence d’une quelconque fatigue ou de problèmes physiques. « Ce n’est pas un problème physique. Nous en avons parlé, c’est bien pour nous de jouer contre le Rayo. Ils sont l’une des équipes qui jouent le mieux dans les 30 premières minutes. Ce sont des moments qui arrivent. Les sélections influent beaucoup, nous essayons de combiner le travail technique et tactique avec le travail physique. Nous allons nous améliorer », a-t-il déclaré.

« Je suis optimiste. Il est vrai que nous devons évaluer ce qui s’est passé. Nous n’avons pas eu une bonne période après la Super Coupe, nous avons un peu souffert, mais maintenant nous sommes meilleurs. Le match contre Alavés a montré une bonne réaction et de bonnes sensations. Espérons que nous pourrons montrer cette amélioration demain », a-t-il poursuivi.

Sur le moment de Marco Asensio, l’entraîneur des Blancos a expliqué qu' »il a de la qualité et il peut en profiter ». « Marco est motivé, il est en bonne condition physique et dans de nombreux matchs, il a fait la différence. Il ne fait pas que marquer des buts, il marque des buts très importants », a-t-il déclaré.

« LUNIN EST INQUIET, TOUT CELA LE TOUCHE ».

En revanche, Ancelotti n’a pas hésité à parler de l’offensive russe en Ukraine, et a révélé comment se sent le gardien ukrainien Andriy Lunin. « J’ai parlé à Lunin, également le président, pour lui montrer notre affection. C’est une période difficile, la guerre est une horreur. Tout le club est proche de lui et lui témoigne son affection », a-t-il déclaré.

« Il n’a pas l’esprit qu’il avait avant. Il a des proches à Kiev, sa mère, ses amis, ….. C’est normal qu’il soit inquiet. La formation l’aide à ne pas penser à ces choses en permanence. Tout cela l’affecte », a-t-il ajouté à propos de l’état actuel du gardien de but.

Lire aussi:   Rayo-Betis et Athletic-Valencia, demi-finales de la Copa del Rey

À cet égard, il a rejoint le joueur de tennis espagnol Rafa Nadal en répétant qu’une guerre n’a aucun sens au XXIe siècle. « Je suis d’accord avec Nadal. Il est étrange qu’en 2022, cela puisse arriver, mais c’est le cas. Nous devons y réfléchir, notre vie va changer. Espérons qu’il sera bientôt résolu. Mon grand-père a participé à la Première Guerre mondiale, mon père à la Seconde Guerre mondiale, et on m’a dit beaucoup de choses. C’est une horreur », a-t-il déclaré.

Lorsqu’on lui a demandé s’il préférait gagner la LaLiga Santander ou la Ligue des champions, l’entraîneur madrilène n’a pas voulu trancher. « Nous avons commencé la saison dans quatre compétitions avec l’illusion de gagner les quatre. On a gagné la Supercoupe et perdu la Copa del Rey. Ce serait important de gagner, que ce soit la Liga, la Ligue des champions ou les deux. L’important est d’arriver à la fin de la saison avec des titres », a-t-il déclaré.

Enfin, il a souligné que le FC Barcelone a remporté le match contre Naples en Europa League « en jouant un match très complet ». « Barcelone peut toujours se battre pour la LaLiga. Cette année, ils ont un désavantage mais ils se débrouillent très bien », a-t-il déclaré, sans évaluer les propos de Carles Puyol, qui a parié un dîner que le Barça de Xavi gagnerait la LaLiga. « Je ne parie pas. Les paris n’ont pas de sens. Nous nous débrouillons bien en LaLiga et nous devons continuer », a-t-il conclu.

Article précédentBiden propose la candidature de Ketanji Brown Jackson pour devenir la première femme noire à la Cour suprême des États-Unis.
Article suivantLe ministre ukrainien des Affaires étrangères confirme les explosions dans la capitale ukrainienne