Accueil Dernières minutes Sport Alcaraz-Nadal, deux compatriotes au sommet du monde. Cela ne s’est pas produit...

Alcaraz-Nadal, deux compatriotes au sommet du monde. Cela ne s’est pas produit depuis 2000

0

Dans une semaine, deux Espagnols seront assis sur le trône du tennis mondial, les deux premiers au classement ATP. C’est à Rafa Nadal et Carlos Alcaraz de décider, bien sûr. Une cohabitation sans précédent pour l’Espagne, absente au niveau mondial depuis 2000, l’épilogue de l’hégémonie d’Andre Agassi et Pete Sampras.

Des compatriotes au numéro 1 et au numéro 2 mondial : une domination américaine. Deux compatriotes en tête du classement ATP. Un fait extraordinaire en soi, qui l’est encore plus quand on regarde l’histoire.

C’est le 7 août 2000 que, pour la dernière fois, Andre Agassi s’est assis en tête du classement mondial de tennis devant son rival Pete Sampras. La première fois, c’était six ans plus tôt, en 1994, mais ce ne sont pas les duels entre ces deux légendes qui occupent notre compte rendu statistique.

Car une simultanéité similaire des passeports ne se reproduira pas avant 22 ans.

Nadal et Alcaraz seront les maîtres du sommet

Jusqu’à la semaine prochaine. Soyons clairs, la matrice sera uniquement fabriquée aux États-Unis.

Lire aussi:   Carlota Ciganda : "Liv, le moyen facile de gagner de l'argent".

En 1976, à l’aube du circuit, Jimmy Connors, 24 ans, est classé numéro un devant Arthur Ashe, tout juste sorti de sa victoire à Wimbledon l’année précédente. Six ans plus tard, Jimbo a dû céder la place à son compatriote Joe McEnroe.

A partir de 1981, et jusqu’en 1984, Ivan Lendl rejoindra également son partenaire, pour un classement qui en viendra à monopoliser les trois premières places. C’est le tennis américain qui règne, et ce pour longtemps, pratiquement pendant toute la décennie 1990.

Des « trois ténors », Jim Courier est sorti vainqueur en 1992. Derrière lui vient Pete Sampras, tandis que l’Europe rêve, en vain, deux fois du grand coup. D’abord avec les Suédois Mats Wilander et Stefan Edberg, puis avec les Allemands Boris Becker et Michael Stich.

Les deux paires ont l’habitude de terminer dans les trois premiers, mais sans parvenir à réaliser la paire sensationnelle. Puis, dans la seconde moitié des années 1990, ce fut à nouveau le tour de l’Amérique. D’abord avec Pete Sampras devant Andre Agassi, puis avec le relais qui, avec des fortunes diverses, durera jusqu’aux premières pages du nouveau millénaire.

Lire aussi:   Scottie Scheffler, accord avec TaylorMade Golf

Avec un aparté : précisément dans cette année 1994, derrière « Pistol Pete », se trouvera brièvement Michael Chang.

Article précédentPouvez-vous trouver le chien sans paire dans cette image en 10 secondes ? Explication et solution à cette illusion d’optique.
Article suivantPouvez-vous repérer le renard dans cette image de forêt en 10 secondes ? Explication et solution à cette illusion d’optique.