Accueil Dernières minutes Sport Ajla Tomljanovic : Revenir en quarts de finale a été un pas...

Ajla Tomljanovic : Revenir en quarts de finale a été un pas en avant dans mon tennis.

0

Ajla Tomljanovic tirera de précieuses leçons de son parcours à Wimbledon, qui s’est terminé aujourd’hui en quart de finale. Tomljanovic a défié Elena Rybakina, classée première, avec une démonstration précoce de puissance et de précision, avant que la tête de série n° 1 ne soit battue en quart de finale aujourd’hui.

17 du Kazakhstan a remporté une victoire de 4-6, 6-2, 6-3. Dans son match le plus long du tournoi, Rybakina a mis une heure et 51 minutes pour remporter sa victoire en revenant de l’arrière. À la 44e place mondiale, Tomljanovic est classé 21 places derrière Rybakina, 23e.

Mais alors que Tomljanovic faisait sa septième apparition dans le tableau principal à SW19, son adversaire de 23 ans dispute les championnats pour la deuxième fois. L’expérience contrastée a montré que Tomljanovic a pris le contrôle dès le début.

Combinant puissance et précision, notamment avec son revers, Tomljanovic a été l’agresseur précoce sur le court numéro 1 de Wimbledon. L’Australienne, qui a parfaitement maîtrisé son service, a rapidement profité de la nervosité de Rybakina.

Une Tomljanovic déterminée a remporté deux balles de break dans un troisième jeu prolongé, convertissant sa troisième pour prendre un élan impressionnant. Tomljanovic a tenu bon pour remporter le premier set en 41 minutes, le premier que Rybakina, typiquement imperturbable, avait concédé aux Championnats 2022.

« C’est un peu décevant parce que j’avais l’impression d’avoir joué un très bon premier set. (C’était) en fait l’un des sets les plus propres que j’ai joué dans tout le tournoi », a déclaré Tomljanovic. Mais la puissance de son service a toujours été un facteur déterminant pour Rybakina, qui a abordé le match d’aujourd’hui avec 197 aces sur la saison et un record de 29 dans ce Grand Chelem.

Lire aussi:   Corretja : Novak Djokovic doit jouer au moins 10-12 matches avant Roland Garros

Il y en a eu 15 de plus contre Tomljanovic, ce qui a constitué un avantage décisif lorsque le niveau de l’Australien a baissé dans le deuxième set. Tomljanovic a magnifiquement répondu à la pression initiale de Rybakina, et a immédiatement cassé lorsqu’elle a donné son service pour la première fois au début du deuxième set.

Mais avec une série de sept matchs consécutifs, Rybakina a récupéré de manière convaincante la suprématie. Il y a eu de brefs signes de reprise lorsque Tomljanovic a cassé lorsque Rybakina a servi pour la première fois du match à 5-2 dans le troisième set, mais cela s’est avéré être seulement temporaire.

Impeccable sur sa deuxième occasion de servir, Rybakina a complété sa victoire avec un ace caractéristique. « J’ai senti qu’au milieu de cette seconde, elle a définitivement élevé son niveau. Je veux dire, elle a commencé à servir très, très bien.

Et moins d’erreurs de derrière », a déclaré Tomljanovic, qui s’est consolée en récupérant le troisième set. « J’ai essayé de me battre pour revenir. J’étais juste trop loin. Je veux dire, ce 3-5ème match, encore une fois, elle a très bien servi.

Oui, je suis juste déçu parce que j’avais l’impression d’être à la hauteur avec mon jeu. » Rybakina, qui devient la première joueuse du Kazakhstan à se qualifier pour une demi-finale d’un Grand Chelem, sera très confiante lors de son prochain match contre Simona Halep.

Lire aussi:   Les Chinoises entrent dans l'histoire de l'US Open

Elle a frappé 34 coups gagnants contre 28 fautes directes, et a saisi cinq des neuf occasions de break qu’elle a obtenues. Tomljanovic aura également des points positifs dans son évaluation globale d’un deuxième quart de finale consécutif à Wimbledon, au cours duquel elle a également remporté des victoires à l’arraché contre Barbora Krejcikova et Alize Cornet.

« Je suis très fier d’avoir réussi à jouer deux trimestres consécutifs. Je pense que c’est quelque chose dont je serai fière quoi qu’il arrive », a-t-elle déclaré, tout en reconnaissant que la sortie d’aujourd’hui était « un peu différente » de celle de 2021, où elle avait affronté la future championne Ash Barty.

« J’y suis allé (aujourd’hui) en croyant vraiment que je pouvais gagner, alors que ce n’était peut-être pas le cas l’année dernière. C’est ce qui est le plus décevant. » Il s’agit néanmoins d’une étape importante pour Tomljanovic, qui poursuivra sur sa lancée pendant la saison sur dur.

« La bonne chose est que je joue du bon tennis et je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas rejouer dans le prochain Grand Chelem », a-t-elle déclaré. « Je pense définitivement que ça a été un pas en avant, et je peux m’appuyer sur ça ».

Article précédentLes données sur lesquelles Alcaraz est meilleur que Federer, Nadal et Djokovic
Article suivantToni Nadal sur la controverse Nick Kyrgios-Stefanos Tsitsipas à Wimbledon