Accueil Sport Golf 3M Open, Scott Piercy impeccable sur le tee.

3M Open, Scott Piercy impeccable sur le tee.

0

Nous sommes à mi-chemin du 3M Open, le tournoi du PGA Tour qui se déroule sur le parcours du TPC Twin Cities à Blaine dans le Minnesota. Peu de grands joueurs en ce début d’épreuve qui pourraient s’avérer décisifs dans la course aux playoffs de la FedEx Cup, à quelques semaines de là.

Scott Piercy, résultats

A la tête de la mi-parcours se trouve l’Américain Scott Piercy, déjà leader à l’issue des 18 premiers trous. Si hier le tour était excellent, aujourd’hui l’homme de 43 ans a réussi à faire encore mieux. 64 coups, 7 birdies contre aucun bogey et -7 de la journée qui vaut un total de -13.

Impeccable sur le tee, mortel sur les greens, pour l’instant un tournoi parfait pour Piercy. Il y a déjà 3 coups de marge que l’Américain a réussi à mettre entre lui et son premier poursuivant, Emiliano Grillo.

L’Argentin a pu réaliser 5 birdies, un eagle et un bogey pour un tour de 65 coups qui lui permet de rester en tête du leader à -10. Troisième place pour l’Anglais Callum Tarren, auteur du meilleur tour de la journée, avec un -8 obtenu grâce à 8 birdies et zéro bogey.

Lire aussi:   Diego Schwartzman veut conserver son titre à l'Argentina Open contre Ruud

Le chiffre de 18/18 greens atteints « in regulation » se distingue, c’est-à-dire dans le nombre « idéal » de coups. Cinq joueurs se partagent ensuite la quatrième position. Ce sont les 4 Américains Doug Ghim, Tom Hoge, Robert Streb et Tony Finau ainsi que le Sud-Coréen Sungjae Im.

Bref, un groupe à surveiller, qui comprend plusieurs des favoris à la veille du match qui, n’ayant que six coups de retard sur le leader, peuvent encore revenir. Parmi les éliminations notables, citons Davis Riley, Cameron Tringale et Sahith Theegala.

Scott Piercy (né le 6 novembre 1978 à Las Vegas, Nevada) est un golfeur américain qui joue sur le circuit américain PGA depuis 2009. Piercy est devenu professionnel en 2001 et a joué des tournois régionaux pendant plusieurs années. En 2008, il a commencé à jouer sur le Nationwide Tour, où il a remporté deux tournois en trois semaines cette année-là.

En partie grâce à cela, il a terminé en tant que numéro 9 sur leur Ordre du mérite et a été promu sur le circuit américain 2009. Il prend un bon départ sur le PGA Tour et entre même dans le top 100 du classement officiel mondial de golf. Il a également conservé son droit de jouer pour 2010, mais les choses se sont gâtées par la suite.

Lire aussi:   Le Brésil désigne sa meilleure équipe pour le Groupe I Amérique

En 2011, il a remporté l’Open de Reno-Tahoe et en 2012, il a remporté sa deuxième victoire, l’Open du Canada, se qualifiant pour le WGC – Bridgestone Invitational et se qualifiant pour le Masters 2013.

Article précédentPalma de Mallorca, Tiger Woods avec son fils
Article suivantL’IRCTC dédommage-t-il les passagers si le Tejas Express est retardé ? Oui, voici comment