Accueil Dernières minutes L'International 24 morts et plus de 300 000 personnes déplacées par le typhon...

24 morts et plus de 300 000 personnes déplacées par le typhon Rai aux Philippines

0

MAN MANILLE, 17 (DPA/EP)

Le typhon « Rai », également connu sous le nom d' »Odette », a fait au moins 24 morts dans la province de Negros Occidental et plus de 300 000 déplacés après avoir touché terre aux Philippines, où il a provoqué des pluies et des vents violents.

Une vingtaine de décès, dont un ressortissant sud-coréen, ont été signalés dans la province centrale de Cebu, comme l’ont confirmé les forces de sécurité du pays. Le gouverneur de la province, Gwendolyn Garcia, a déclaré l’état d’urgence sur le territoire, selon le portail d’information Rappler.

Les autres décès ont été signalés à Negros Occidental et dans trois autres provinces de la région de Mindanao, dans le sud des Philippines. En outre, cinq millions de personnes ont été privées d’électricité dans tout le pays.

Dans le même temps, le gouverneur de Negros Occidental, Eugenio Jose « Bong » Lacson, a déclaré vendredi que les forces de sécurité étaient en train de dégager les débris des principales routes de la région.

Bien que le typhon ait commencé à perdre de sa force ce matin, plus de 330 000 personnes ont déjà été contraintes de fuir leurs maisons dans le sud des Philippines. L’agence nationale de gestion des catastrophes a indiqué que plusieurs rivières sont également sorties de leur lit, provoquant de graves inondations.

Lire aussi:   M. Borrell invite M. Blinken à un débat européen sur la pression russe sur l'Ukraine

Cependant, M. Lacson a expliqué que Kabankalan devrait être la zone la plus touchée. Pendant ce temps, le typhon se déplace vers l’ouest avec des vents maximums de 155 kilomètres par heure et des rafales dépassant 235 kilomètres par heure.

Plus de 9 millions de personnes vivent dans les zones susceptibles d’être les plus touchées par la tempête, dont 2,1 millions dans une situation particulière, selon une estimation publiée par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA).

Une vingtaine de provinces ont été mises en état d’alerte par mesure de précaution et le trafic maritime dans la zone a été suspendu. En outre, l’annulation des vols dans les principaux aéroports du pays a touché quelque 4 000 personnes.

Article précédentLes divergences entre les dirigeants frustrent une position commune sur les mesures concernant les prix de l’électricité
Article suivantLe Real Madrid recevra Valence le samedi 8 janvier à 21h00.