Accueil Dernières minutes L'International Zelensky s’adressera au Parlement européen mardi après avoir demandé l’adhésion de l’UE...

Zelensky s’adressera au Parlement européen mardi après avoir demandé l’adhésion de l’UE « immédiat » d’Ukraine

0

Président de l'Ukraine Volodymyr Zelensky


Président de l’Ukraine Volodymyr Zelensky – -/Ukrinform/dpa

Vivre | Crise en Ukraine

Paris :, le 1er mars. (EUROPE PRESS) –

Le président ukrainien, Volodimir Zelenski, s’adressera mardi au Parlement européen dans le cadre de la session plénière extraordinaire convoquée par la présidente, Roberta Metsola, face à l’avancée des troupes russes en Ukraine et un jour après que Zelenski lui-même a demandé à l’Union adhésion européenne « immédiat » du pays.

Metsola a confirmé l’information et a indiqué que la session plénière commencera à 12h30 pour aborder l’invasion de l’Ukraine. « Le président Zelensky et le président du Parlement ukrainien Ruslan Stefanchuk se réuniront et parleront au monde »a indiqué la présidente du Parlement européen sur son compte Twitter.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, doivent prononcer des discours devant les députés.

Lire aussi:   Macron fait part à Poutine de son inquiétude quant à la sécurité des centrales nucléaires ukrainiennes

« Nous assistons à l’invasion d’un Etat souverain et indépendant. Les valeurs et la liberté sont en jeu. Nous devons nous lever et ne pas détourner le regard »dit Metsola.

En ce sens, il a assuré qu’après le débat sur l’agression russe contre l’Ukraine, le Parlement européen adoptera une résolution sur la question. Le texte montrera également le soutien à la perspective européenne du pays.

Concrètement, le document auquel Europa Press a eu accès demandera aux institutions européennes « travailler pour accorder le statut de candidat à l’Ukraine »conformément aux traités européens et fondée sur le mérite du pays.

Selon les règles de l’UE, une fois qu’une demande d’adhésion parvient au Conseil de l’UE, la présidence à son tour, dans ce cas la France, doit informer le reste des partenaires et notifier la demande également au Parlement européen et aux parlements nationaux. Ensuite, les ministres des affaires étrangères seraient chargés d’évaluer le dossier et de décider de demander ou non l’avis de Bruxelles.

Lire aussi:   Bruxelles envoie la première mise en demeure à la Pologne pour non-paiement d'une amende de 69 millions

Dans le cas de l’avis de la Commission, il s’agit d’une phase qui nécessite généralement une période comprise entre quinze et dix-huit mois, mais des sources européennes précisent qu’il ne s’agit pas d’une période fermée et qu’elle peut être prolongée ou « nettement plus court » en tenant compte des considérations « Stratégies ».

Article précédentLa menace du Covid-19 touche-t-elle à sa fin ? Voici ce que disent les experts
Article suivantLukashenko assure que la défense aérienne est en place « prêt » pour empêcher les attaques contre la Russie « de l’arrière »