Accueil Dernières minutes Xavi : « Mauvaise impression, nous n’avons pas fait nos devoirs ».

Xavi : « Mauvaise impression, nous n’avons pas fait nos devoirs ».

0

« Il y a eu trop d’euphorie et il ne faut pas qu’il y ait une débâcle. »

BARCELONE, 11 mars. (Cinktank.com) –

L’entraîneur du FC Barcelona, Xavi Hernandez, a admis que les joueurs n’ont pas fait ce qu’ils devaient faire contre Galatasaray lors du match nul 0-0 en huitième de finale aller de l’Europa League au Camp Nou, et a réaffirmé que le jeu « épais » qu’ils ont joué leur a coûté une victoire qu’ils méritaient, selon lui.

 » Le revers de la médaille, c’est de ne pas avoir gagné, on n’a pas fait nos devoirs. C’est un mauvais sentiment car ce n’est pas un bon résultat de jouer à domicile. Nous étions un peu épais en première mi-temps, en seconde nous étions un peu mieux. Mais quand on baisse l’intensité, tout s’équilibre », a-t-il admis en conférence de presse.

Xavi a reconnu qu’ils ont été surpris par le niveau défensif de Galatasaray, qui a été une véritable passoire dans le championnat turc. « Ils étaient très bons défensivement, très solides. Ils étaient très intenses, agressifs, ce qui n’est pas ce que nous avions analysé à leur sujet. Et le jeu d’Iñaki s’est distingué, il a été très bon. Au moins un but de Memphis méritait d’être un but, et nous en avons eu plus », a-t-il déploré.

Lire aussi:   Le tribunal électoral brésilien pourrait interdire l'application Telegram pour ne pas avoir combattu les "fake news".

« Nous étions un peu plus épais, nous n’avons pas bien attaqué du tout. La chose juste était une victoire 1-0 au moins. C’est un autre match nul, nous avons bien fait et nous avons beaucoup dominé, nous avons créé des occasions claires pour une victoire 1-0. Il y a des jours où vous n’êtes pas aussi lucide, mais cela peut arriver. Je suis déçu du résultat, nous devrons jouer pour une place là-bas mais cela nous est déjà arrivé contre Naples », a-t-il rappelé.

L’entraîneur a également reconnu qu’il y avait un possible excès d’euphorie, notamment dans l’environnement. « Le résultat n’est pas bon, c’est injuste, mais nous devons continuer. Il y a eu trop d’euphorie et il ne faut pas qu’il y ait une débâcle. Il peut servir de réveil. Ce n’est pas le résultat que nous attendions, nous nous attendions à gagner », a-t-il répété.

« Ils ont fait un bon match, surtout Iñaki qui a fait un grand match. Tout peut arriver, c’est un match ouvert et nous devons jouer pour tout en Turquie. C’est la réalité de la situation. Mais rien n’est perdu », a-t-il commenté à propos de l’issue du match.

Lire aussi:   Pénurie de semi-conducteurs : l'Allemagne enregistre une baisse des ventes de voitures et des goulets d'étranglement dans les livraisons

Quant au manque de buts, il a rappelé qu’il est difficile de maintenir « l’éclat » des quatre derniers matchs. « Nous avons été un peu plus épais. Mais c’est un processus, nous devons continuer à apprendre. Et rien n’est perdu, c’est juste qu’on jouera pour ça là-bas. Nous avons été un peu épais, mais nous étions quand même dignes de quelque chose de plus », a-t-il répété.

Pour le retour, il a détaillé que ce sera « très difficile à cause de l’atmosphère ». « Ils joueront un jeu similaire, ils nous rendront la tâche aussi difficile, voire plus, car ils joueront sur leur terrain et seront hyper-motivés. Domènec nous connaît bien. C’est dommage que nous n’ayons pas gagné, même si ce n’est que par la plus petite des marges », a conclu l’entraîneur blaugrana.

Article précédentOliver Bekker : « C’est un sentiment difficile à expliquer ».
Article suivantWorld Vision regrette que le conflit en Ukraine étende la crise de la faim à d’autres nations également