Accueil Sport Golf Viktor Hovland : « Être à l’Open est spécial »

Viktor Hovland : « Être à l’Open est spécial »

0

Le Norvégien Viktor Hovland, co-leader du British Open, a reconnu qu’il se trouve dans une situation de rêve dans le tournoi, mais a déclaré qu’il ne se retiendra pas lors de la dernière journée, ce dimanche.

Viktor Hovland, déclarations

« Le simple fait d’être au British Open à St Andrews est très spécial, mais avoir une chance de le gagner… Oui, je dois me pincer, mais cela ne veut pas dire que je vais me retenir demain », a-t-il déclaré en zone mixte sur le Old Course.

Hovland a indiqué que c’est un parcours qu’il aime parce que « vous devez être très discipliné » et a déclaré qu’il a joué « très bien ». Il a également estimé qu’il était formidable de partager les trous avec l’Irlandais du Nord Rory McIlroy, avec qui il est en tête du classement, et qu’il aura le soutien des fans, ce qui ne l’inquiète pas trop.

« Cela ne me dérange pas. Cela ne m’enlève pas de pression. J’ai l’impression d’en avoir fait l’expérience à la Ryder Cup l’année dernière. Et à la fin de la journée, il y a même quelques cris pour moi aussi. Alors je vous remercie. Je dois juste jouer mon jeu et ne pas me soucier du reste », a-t-il prévenu.

Lire aussi:   C'est grave : Sascha Zverev craint le pire après sa blessure - Wimbledon en danger ?

De son côté, l’Irlandais du Nord Rory McIlroy, co-leader du British Open, s’est félicité de ne pas avoir perdu sa concentration après avoir perdu des opportunités de birdie sur les premiers trous du troisième jour à St Andrews, où il tentera ce dimanche de remporter le Claret Jar, en s’en tenant à son plan de match.

« J’ai obtenu mon premier birdie de la journée sur le 5. Et je sens que ma patience a payé. Dans l’ensemble, c’était une très bonne journée », a-t-il déclaré dans la zone mixte de St Andrews. McIlroy a partagé une partie avec l’autre leader, le Norvégien Viktor Hovland et a été soutenu par les fans.

« Le soutien que j’ai reçu cette semaine a été absolument incroyable. Je l’apprécie et je le ressens sur le terrain. Mais en même temps, je fais de mon mieux pour rester dans mon propre petit monde parce que c’est la meilleure façon de tirer le meilleur de moi-même », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   Tiger Woods ne participera pas à l'Us Open

« Rester » dans sa « propre petite bulle », c’est ce qu’il essaiera également de faire le dernier jour. « Je dois juste faire ça un jour de plus. Je dois juste m’en tenir à mon plan de jeu, m’en tenir au processus. Plus les gens parleront du résultat, plus j’insisterai sur le processus et sur le fait de m’en tenir à mon plan de jeu, car c’est la seule chose que je puisse faire et j’ai bien fait ces trois derniers jours, ce qui m’a mis dans cette position ».

Article précédentJennifer Kupcho et Lizette Salas dominent.
Article suivantArnaus, un eagle sur le dernier trou de l’Open