Accueil Sport Golf Tommaso Perrino dépasse Joakim Bjorkman

Tommaso Perrino dépasse Joakim Bjorkman

0

Tommaso Perrino célèbre au Royal Park I Roveri et y a droit. Le joueur de Livourne a remporté l’Open italien handisport-Sanofi pour la troisième fois consécutive. « En finale, j’ai raté quelques coups – a-t-il dit – mais je suis évidemment satisfait.

Je tiens vraiment beaucoup à cet événement et célébrer le succès en Italie, dans un cercle merveilleux, est spécial « .

Tommaso Perrino, Handicapé-Sanofi Open

A Turin, Perrino s’est imposé, au classement des médailles en stroke play, avec un total de 140 coups (69 71, -4) dépassant le suédois Joakim Bjorkman (vainqueur de 2015 à 2018), deuxième avec 144 (par).

Puis le Suisse Rasmus Lia (74 74) et le Turc Mehmet Kazan (73 75), qui ont fermé la marche avec un score de 148 (+4). Dans le classement par tirage au sort en stroke play, Pietro Andrini (67 68) a terminé à la première place, avec Andrea Plachesi (66 69) en deuxième position.

Tous deux ont obtenu un total de 135 (-9) coups, mais Andrini a obtenu un meilleur score sur les neuf derniers trous. Bon résultat également pour Luca Gurrieri (à son premier Open), troisième avec 137 (-7). Dans la catégorie stableford, Gregorio Guglielminetti (39 46) l’a emporté sur Fabiano Paratore (45 40) – qui, comme lui, a obtenu 85 points – grâce à un meilleur finish que le Suisse qui précédait Loris Stradi, troisième avec 83 points.

Lire aussi:   Aucun Français au second tour de Monte-Carlo pour la première fois depuis 1978

Succès particulier pour Guglielminetti, porte-drapeau du Parc Royal I Roveri. En ce qui concerne le championnat italien, le prix est revenu à Tommaso Perrino (pour la deuxième année consécutive), premier brut dans la catégorie stroke play et à Vittorio Cascino, deuxième brut dans la catégorie stroke play.

Puis Pietro Andrini, premier sans faute dans la catégorie stroke play, Gregorio Guglielminetti, premier sans faute dans la catégorie stableford et Loris Stradi, deuxième sans faute dans la catégorie stableford. La « Meilleure femme » a été décernée à Luisa Ceola.

Pour la catégorie « Sensorielle », a été récompensé Stefano Palmieri, golfeur aveugle. Mais ce qui a gagné, c’est aussi et surtout l’enthousiasme de tous les protagonistes de la compétition qui ont démontré une fois de plus que le golf est un sport au-delà de toutes les barrières, pour tous.

« Je suis très heureux, c’était un tournoi magnifique et le fait de pouvoir le gagner, pour la troisième fois consécutive, me rend fier. J’ai commencé fort, sans jamais perdre le leadership. À la fin, j’ai raté quelques coups, mais je peux évidemment me sentir satisfait parce que je tiens beaucoup à cet événement et célébrer le succès en Italie, dans un cercle merveilleux, est spécial.

Lire aussi:   Rory McIlroy : "La Super League ? C'est mort"

 » C’est la joie de Perrino qui, après les succès de 2019 et 2021 (la compétition n’a pas été jouée, à cause de Covid, en 2020), a dominé une fois de plus la scène, en remportant également le titre italien. Dans un tournoi au-delà du résultat, où la passion et la détermination des protagonistes ont fait la différence. compétition : entre sourires et fair-play.

Article précédentRory McIlroy : « Des regrets ? Oui, je regrette de ne pas l’avoir fait. »
Article suivantCathay Pacific va augmenter ses services de vol vers Hong Kong au départ de Mumbai et Delhi