Accueil Sport Golf Tiger Woods ne participera pas à l’Us Open

Tiger Woods ne participera pas à l’Us Open

0

Pas de Us Open pour Tiger Woods. Le champion américain a annoncé sur Twitter qu’il avait informé l’association américaine de golf (Usga) qu’il ne participerait pas à la 122e édition du tournoi, qui débutera le 16 juin au « Country Club » de Brookline, dans le Massachusetts.

Tiger Woods, déclarations

« Mon corps a besoin de plus de temps pour se renforcer pour un majeur », écrit Woods. « J’espère et je prévois d’être prêt à jouer le mois prochain en Irlande au JPProAm et ensuite à l’Open. J’ai hâte d’y retourner »

Woods, triple champion de l’US Open, s’est retiré le 21 mai avant le dernier tour du PGA Championship à Southern Hills (Oklahoma) en raison de douleurs à la jambe droite, la plus touchée lors du grave accident de voiture de février 2021 Il aura désormais un mois pour se remettre en forme, l’objectif principal étant d’être prêt pour le British Open de St.

Andrews, en Écosse, qui débute le 10 juillet. Le championnat américain de l’Open, plus connu sous le nom d’U.S. Open, est un tournoi de golf annuel américain. Avec l’Open Championship, l’Augusta Masters et le PGA Championship, c’est l’un des quatre tournois majeurs.

Lire aussi:   Quand Roger Federer a critiqué Wimbledon : Cette surface est une blague.

Il est inclus dans le programme du PGA Tour et de l’European Tour et est organisé par la United States Golf Association (USGA) à la mi-juin. Généralement, le tour final est joué le troisième dimanche du mois, à l’occasion de la fête des pères.

Le premier tournoi américain Open a été joué le 4 octobre 1895 sur le parcours de neuf trous du Newport Country Club à Newport, Rhode Island. La compétition comprenait un parcours total de 36 trous (quatre tours de terrain) et se jouait en une seule journée.

Dix professionnels et un amateur se sont affrontés ; l’un des professionnels, l’Anglais Horace Rawlins, âgé de 21 ans et arrivé aux États-Unis en janvier de la même année, a gagné. Il a reçu un prix de 150 $ et une médaille d’or d’une valeur de 50 $ ; il a également reçu le prix de l’U.S.

trophée. Open qu’il a pu conserver pendant un an. En 1898, la première édition se joue sur 72 trous et la durée est portée à deux jours. Les premiers U.S. Open ont été remportés par des golfeurs britanniques expérimentés, dont l’Écossais Willie Anderson, qui a remporté trois victoires consécutives entre 1903 et 1905 ; en 1911, John McDermott est devenu le premier Américain à remporter le tournoi, et les joueurs américains ont été des habitués du championnat depuis lors.

Lire aussi:   David Law : "C'est ennuyeux de finir comme ça"

Deux ans plus tard, la phase de qualification a été introduite : les 32 joueurs ayant obtenu le score le plus bas après les deux tours du mardi et du mercredi se qualifiaient pour le tournoi proprement dit, qui se déroulait les deux jours suivants. Le format actuel de 18 trous par jour pendant quatre jours a été introduit en 1965.

De 1926 à 1964, le titre n’a été remporté que par des joueurs des États-Unis, alors qu’à ce jour, seules 6 autres nations ont remporté le trophée, dont l’Afrique du Sud, quintuple championne depuis 1965. Pour la première fois depuis 1910, quatre non-américains sont montés consécutivement sur la première marche du podium entre 2004 et 2007 : le Sud-Africain Retief Goosen (2004), le Néo-Zélandais Michael Campbell (2005), l’Australien Geoff Ogilvy (2006) et l’Argentin Ángel Cabrera (2007).

Le premier Européen à reconquérir le titre après le Britannique Tony Jacklin (1970) est le Nord-Irlandais Graeme McDowell en 2010.

Article précédentL’Espagne va doubler le nombre de visas de travail pour les migrants honduriens, dans le cadre du nouvel accord avec les États-Unis.
Article suivantLes États-Unis s’engagent, lors du Sommet des Amériques, à réinstaller 20 000 réfugiés américains sur deux ans.