Accueil Sport Golf Tiger Woods : « L’Open, c’était très excitant »

Tiger Woods : « L’Open, c’était très excitant »

0

Tout le monde est debout pour Tiger Woods à St. Andrews, en Ecosse. Où le public des grandes occasions du Old Course, le plus vieux terrain de golf du monde, a accueilli par une ovation le champion californien, qui a quitté la scène à la fin du deuxième tour de The Open.

Visiblement ému, « The Big Cat » a enlevé son chapeau pour remercier et saluer les supporters. Une sortie de scène en larmes que celle de l’ancien numéro 1 mondial, qui dit donc adieu – avec un score de 153 (78 75, +9) coups – au quatrième et dernier Majeur masculin de 2022.

Et il le fait en pleurant. Parce qu’aujourd’hui, c’était peut-être sa dernière fois à Old Couse, où il a remporté l’Open en 2000 et 2005.

Tiger Woods, déclarations

« C’est très excitant. J’ai joué ici pour la première fois en 1995, en tant qu’amateur.

Je pense que la prochaine édition de l’Open à St. Andrews aura lieu, peut-être, en 2030. Et je ne sais pas si je serai encore capable de le faire. de descendre sur le green. L’ovation qui m’a été faite était vraiment incroyable « , les déclarations de l’ancien numéro 1 mondial.

Qui a été éliminé, mais il a volé la vedette, comme cela s’était déjà produit au Masters en avril dernier, à tout le monde. Les coups et les exploits de Cameron Smith, nouveau leader de la compétition avec un total de 131 (67 64, -13) coups, sont passés au second plan.

Lire aussi:   Trois nouvelles stars de la Solheim Cup à Sotogrande

L’Australien, numéro 6 mondial, avec un bogey free trial bouclé en 64 ( -8), avec six birdies (dont cinq sur les neuf premiers trous joués) et un eagle, s’est envolé en tête. A mi-parcours, le jeune homme de 28 ans originaire de Brisbane – qui a déjà remporté en 2022 le Sentry Tournament of Champions sur le PGA Tour et le très riche The Players – compte deux coups d’avance sur l’Américain Cameron Young, en tête à la fin du premier tour et désormais à 2 / o avec 133 (-11).

Parmi les grands noms, ils se partagent la 3e place avec 134 (-10) l’Irlandais du Nord Rory McIlroy, deuxième au classement mondial, et le Norvégien Viktor Hovland. Tandis que Dustin Johnson, as de la Super League arabe, est 5/o avec 135 (-9), suivi de l’Anglais Tyrrell Hatton et de Scottie Scheffler, numéro 1 mondial, tous deux 6/i avec 136 (-8).

Parmi les Azzurri, le jeune amateur romain Filippo Celli a surpris et suscité des applaudissements. Le meilleur parmi les Azzurri – et sur le terrain grâce à son exploit en Espagne au Championnat européen amateur -, il est passé de 101 / a à 36 / a carré avec 141 (74 67, -3) et un tour sans bogey soutenu par cinq birdie.

Lire aussi:   Nick Kyrgios commente sa victoire en double à Atlanta

Il surmonte le cut, mais avec un peu trop de difficulté et avec le dernier score utile, Francesco Molinari. Le Turinois, qui a soulevé la coupe Claret au ciel en 2018 (le premier Italien à gagner un majeur), est 66 / o avec 144 (73 71, par).

Quelques regrets pour le Piémontais, auteur de quatre birdies, avec trois bogeys (dont deux aux 16 et 18). Excellente élimination en Ecosse, où Collin Morikawa a quitté la scène. Champion sortant, avec 145 (+1) coups, le Californien n’a pas passé le cut.

Tout comme Guido Migliozzi de Vicenza, éliminé avec 147 (+3). Et maintenant le « jour de déménagement » avant la grande finale. Sans Woods et Morikawa, mais avec Smith prêt à surprendre à nouveau, McIlroy impatient de mettre la tête en avant, Johnson aux aguets et Scheffler ambitieux de devenir le premier golfeur depuis 2005 (Woods) à s’imposer à l’Open de St. Andrews après avoir déjà triomphé au Masters.

Article précédentEuro 2022 : France vs Islande, une place assurée pour les quarts mais une EDF affaiblie
Article suivantJesús García Sanjuán vend du golf à St. Andrews