Accueil Sport Golf Tiger Woods : « L’Open, c’était très excitant »

Tiger Woods : « L’Open, c’était très excitant »

0

Tout le monde est debout pour Tiger Woods à St. Andrews, en Ecosse. Où le public des grandes occasions du Old Course, le plus vieux terrain de golf du monde, a accueilli par une ovation le champion californien, qui a quitté la scène à la fin du deuxième tour de The Open.

Visiblement ému, « The Big Cat » a enlevé son chapeau pour remercier et saluer les supporters. Une sortie de scène en larmes que celle de l’ancien numéro 1 mondial, qui dit donc adieu – avec un score de 153 (78 75, +9) coups – au quatrième et dernier Majeur masculin de 2022.

Et il le fait en pleurant. Parce qu’aujourd’hui, c’était peut-être sa dernière fois à Old Couse, où il a remporté l’Open en 2000 et 2005.

Tiger Woods, déclarations

« C’est très excitant. J’ai joué ici pour la première fois en 1995, en tant qu’amateur.

Je pense que la prochaine édition de l’Open à St. Andrews aura lieu, peut-être, en 2030. Et je ne sais pas si je serai encore capable de le faire. de descendre sur le green. L’ovation qui m’a été faite était vraiment incroyable « , les déclarations de l’ancien numéro 1 mondial.

Qui a été éliminé, mais il a volé la vedette, comme cela s’était déjà produit au Masters en avril dernier, à tout le monde. Les coups et les exploits de Cameron Smith, nouveau leader de la compétition avec un total de 131 (67 64, -13) coups, sont passés au second plan.

Lire aussi:   Paula Badosa sera la nouvelle numéro deux mondiale lundi prochain.

L’Australien, numéro 6 mondial, avec un bogey free trial bouclé en 64 ( -8), avec six birdies (dont cinq sur les neuf premiers trous joués) et un eagle, s’est envolé en tête. A mi-parcours, le jeune homme de 28 ans originaire de Brisbane – qui a déjà remporté en 2022 le Sentry Tournament of Champions sur le PGA Tour et le très riche The Players – compte deux coups d’avance sur l’Américain Cameron Young, en tête à la fin du premier tour et désormais à 2 / o avec 133 (-11).

Parmi les grands noms, ils se partagent la 3e place avec 134 (-10) l’Irlandais du Nord Rory McIlroy, deuxième au classement mondial, et le Norvégien Viktor Hovland. Tandis que Dustin Johnson, as de la Super League arabe, est 5/o avec 135 (-9), suivi de l’Anglais Tyrrell Hatton et de Scottie Scheffler, numéro 1 mondial, tous deux 6/i avec 136 (-8).

Parmi les Azzurri, le jeune amateur romain Filippo Celli a surpris et suscité des applaudissements. Le meilleur parmi les Azzurri – et sur le terrain grâce à son exploit en Espagne au Championnat européen amateur -, il est passé de 101 / a à 36 / a carré avec 141 (74 67, -3) et un tour sans bogey soutenu par cinq birdie.

Lire aussi:   Rinderknech : Je vais vous raconter la fois où je me suis échauffé avec Roger Federer.

Il surmonte le cut, mais avec un peu trop de difficulté et avec le dernier score utile, Francesco Molinari. Le Turinois, qui a soulevé la coupe Claret au ciel en 2018 (le premier Italien à gagner un majeur), est 66 / o avec 144 (73 71, par).

Quelques regrets pour le Piémontais, auteur de quatre birdies, avec trois bogeys (dont deux aux 16 et 18). Excellente élimination en Ecosse, où Collin Morikawa a quitté la scène. Champion sortant, avec 145 (+1) coups, le Californien n’a pas passé le cut.

Tout comme Guido Migliozzi de Vicenza, éliminé avec 147 (+3). Et maintenant le « jour de déménagement » avant la grande finale. Sans Woods et Morikawa, mais avec Smith prêt à surprendre à nouveau, McIlroy impatient de mettre la tête en avant, Johnson aux aguets et Scheffler ambitieux de devenir le premier golfeur depuis 2005 (Woods) à s’imposer à l’Open de St. Andrews après avoir déjà triomphé au Masters.

Article précédentEuro 2022 : France vs Islande, une place assurée pour les quarts mais une EDF affaiblie
Article suivantJesús García Sanjuán vend du golf à St. Andrews