Accueil Sport Golf Tiger Woods, il y a du changement dans son sac

Tiger Woods, il y a du changement dans son sac

0

Entre Augusta et le championnat PGA cette semaine à Tulsa, Tiger Woods n’a pas chômé. Justin Thomas a révélé que le Tigre s’était simplement accordé un jour de repos à son retour du Masters et les équipes de TaylorMade lui ont fait des propositions pour l’évolution de son équipement que l’ancien numéro 1 mondial a testé avant le deuxième majeur de la saison.

Il est rare que Woods apporte des changements aussi importants à la composition de son sac que celui intervenu entre le Masters d’Augusta et le PGA Championship au Southern Hills Country Club. À son retour de Géorgie à la mi-avril, son équipementier TaylorMade lui a soumis une proposition de mise à niveau, que le Tigre a accueillie avec grand plaisir.

L’idée était de remplacer son bois 5 par un fer long capable de porter la balle plus loin avec une trajectoire plus haute. Les ingénieurs de la marque Carlbad ont commencé par un P 770 dont le design « Cavity Back » augmente la tolérance et favorise des vitesses de balle plus élevées.

Lire aussi:   Guido Migliozzi : " Je ne pensais pas pouvoir gagner ".

Divers fers à repasser et fers à repasser P 770 ainsi que des modèles P 790 lui ont été envoyés à Jupiter, en Floride. Après des tests approfondis, Tiger s’est présenté à Tulsa dimanche dernier avec les deux fers P 770 dans son sac. Ceux-ci portent la balle entre 5 et 8 mètres plus loin, leur angle de décollage est plus grand et le spin tourne autour d’un excellent 4 000 tr/min.

Plus à l’aise avec ces fers qu’avec son bois 5, Woods commencera donc son premier tour ce jeudi à 15h11 avec un changement majeur dans la composition de son sac. L’objectif est d’augmenter son niveau de précision tout en conservant les trajectoires élevées et la portée de son bois de parcours.

Le sac de Tiger Woods en détail

Driver Stealth Plus 9
SIM 15° Bois 3
Fers P 770 (2-3)
Fers P 7TW (4-PW)
Wedge MG2 Tiger Grind (56° et 60°) « Ce qui n’a pas marché aujourd’hui, c’est que je n’ai pas frappé beaucoup de bons coups de fer.

Lire aussi:   Francesco Molinari éliminé au Valspar

J’ai bien roulé, mais mes coups de fer n’étaient pas très bons. Je n’ai pas pu m’approcher des drapeaux. J’ai pris un bon départ mais je n’ai pas suivi et j’ai eu peu d’opportunités de birdie. Mes fers m’ont échappé dans les deux sens. Une journée frustrante »

Article précédentLes fils de l’ex-président du Panama condamnés à 36 mois de prison pour blanchiment d’argent aux États-Unis
Article suivantDestanee Aiava : J’étais sur le point de me suicider