Accueil Sport Golf Super Golf League, la liste des noms s’allonge

Super Golf League, la liste des noms s’allonge

0

Les professionnels du DP World Tour dans la tourmente Après Lee Westwood, dont nous avons parlé il y a quelques jours, un autre excellent nom du DP World Tour s’ajoute à la liste des candidats à l’autorisation de jouer sur la Ligue saoudienne.

Saudi League, de grands noms

Martin Kaymer. L’Allemand, qui occupe actuellement la 191e place de l’OWGR, n’a joué que 3 tournois cette année, ayant choisi de se consacrer à sa famille après la naissance de son premier enfant.

La liste s’allonge. Après Ian James Poulter et Lee Westwood vient un ex-numéro un mondial (position que Kaymer occupait en 2011), en même temps qu’une Green Jacket. Sergo Garcia. Le champion du Masters 2017 a fait la une des journaux ce week-end pour son emportement lors du Wells Fargo Championship.

Suite à une décision, liée au temps de recherche de la balle, qui l’a pénalisé, l’Espagnol a été « surpris » par un tournage télévisé en train de dire « J’ai hâte de quitter ce Tour » (retrouvez la vidéo ici). Maintenant.

Lire aussi:   Luke Donald, un touriste qui attend la Ryder Cup

Mis à part le fait que le PGA Tour s’est par la suite excusé pour la décision subie par Garcia (le chronomètre pour mesurer les trois minutes aurait été activé de manière inexacte) et mis à part la pluie de critiques reçues par notre évêque de la Ryder Cup de la part des fans américains, son choix est clair.

Mais des voix s’élèvent contre la Saudi League même du côté européen de l’Atlantique. Mike Lorenzo-Vera, par exemple. Dans un tweet vendredi dernier, le Français exprime toute sa déception envers ses collègues professionnels qui ont décidé de jouer sur la Ligue des Saoudiens.

« Qu’est-ce (licence poétique, NDR) qui se passe dans la tête de certains joueurs ? ??? » « Il n’y a pas assez d’argent sur le PGA Tour ? ?? » « N’est-ce pas bien organisé ? Est-ce que vous avez un mauvais calendrier ? De mauvais terrains ? Une mauvaise promotion ? ^ « Avant l’arrivée de LIV, tout le monde semblait heureux » « INGRATITUDE ! » Eh bien, il semblerait que sur le très maltraité European Tour, il y ait plus de liberté de pensée que sur le PGA Tour …

Lire aussi:   Quand Mike Tyson a appris à Serena Williams à boxer

Aujourd’hui est la date limite pour soumettre la demande d’autorisation au tour auquel vous appartenez pour jouer l’événement inaugural de la Saudi Super League. Par conséquent, nous serons bientôt en mesure de comprendre qui a contesté les menaces de bannissement proférées par le commissaire du PGA Tour et le PDG du DP World Tour (bien que ce dernier, comme nous l’avons vu récemment, se soit beaucoup calmé).

Article précédentVoiture de golf, comment choisir la meilleure : conseils utiles
Article suivantAna Peláez : « Tout passe par la tête »