Accueil Sport Golf Sergio Garcia, aigle magique depuis 147 mètres

Sergio Garcia, aigle magique depuis 147 mètres

0

Un eagle de 147 mètres par Sergio Garcia sur le 15ème trou (par 4) a fixé le retour du golfeur borriol lors de la première journée du Wells Fargo, organisé à Washington, un tournoi qui a laissé l’Australien Jason Day, en tête avec 63 coups.

Sergio García, eagle

Quatre derrière l’ancien numéro 1 mondial, García a signé deux birdies et un bogey de plus, un trois putts vert, pour se positionner à la dix-septième place, à égalité notamment avec Rory McIlroy, le champion en titre, qui s’est illustré sur neuf trous finaux avec cinq birdies.

Ce n’était pas le seul coup brillant de Borriol, qui pour son premier birdie de la journée, sur le trou 3, un long par 3, avait laissé la balle à un mètre et demi du trou. L’Espagnol avait sauvé un putt difficile pour le par à trois mètres du 10e trou, après avoir été pénalisé sur ce par 5 après le premier coup pour avoir trouvé sa balle en dehors du temps imparti de trois minutes.

Lire aussi:   Ana Peláez triomphe à la Comunidad de Madrid

Sergio a argumenté qu’il aurait dû démarrer le chronomètre une fois qu’il avait traversé la rivière parce qu’il savait que la balle était de l’autre côté et qu’il cherchait seulement un moyen de traverser, mais l’arbitre a ignoré sa justification. Plus tard, le PGA Tour par le biais d’une déclaration a donné raison au golfeur espagnol, mais il n’enlèvera pas ce coup car la carte était déjà signée lorsqu’ils ont réalisé l’erreur.

« Je ne vois pas le temps de quitter ce Tour », Sergio a été entendu à voix basse à travers les microphones, visiblement en colère, quelque chose qui a augmenté de façon disproportionnée les titres de la presse américaine en raison de la controverse qui existe avec l’impression du circuit florissant de plusieurs millions de dollars alimenté par l’Arabie, dont le premier test commence le mois prochain.

Sergio García Fernández est un golfeur espagnol. Il est surnommé El Niño (le bébé). Professionnel depuis 1999, il est membre du PGA Tour et de l’European Tour. Après sa victoire au HSBC Champions 2008, il a atteint la position de numéro un mondial.

Lire aussi:   Naomi Osaka : Chaque enfant joueur de tennis s'est fait passer pour Rafael Nadal au moins une fois

2 au monde derrière Tiger Woods, et est actuellement le numéro 11 mondial. En 2016, il a réussi à décrocher sa neuvième victoire sur le PGA Tour, en remportant l’AT&T Byron Nelson. En 2017, il a remporté le Masters d’Augusta après un duel extraordinaire avec l’Anglais Justin Rose, qui s’est terminé en playoff.

Article précédentJon Rahm :  » Tiger Woods m’a donné confiance « .
Article suivantTiger Woods, 23 millions de dollars au fisc américain