Accueil Sport Golf Rory McIlroy, un coup de flop poussé à l’extrême

Rory McIlroy, un coup de flop poussé à l’extrême

0

C’est un coup que nous ne conseillons que très rarement car il est difficile à contrôler. Pour le numéro 2 mondial, il semble presque trop facile.

Rory McIlroy, coup

A pleine amplitude et à pleine vitesse, la face du sandwedge de Rory McIlroy arrache une bonne partie de l’herbe dans laquelle sa balle est enfoncée et celle-ci s’élève délicatement pour finir à moins de 2 mètres du trou comme par magie.

Il est né à Holywood3 dans le Belfast Lough, étudie à la Sullivan Upper School et est catholique. Il s’inscrit au Holywood Golf Club et est entraîné par Michael Bannon qui y devient son mentor. Membre de l’équipe européenne qui a remporté la Ryder Cup junior en 2004, il est devenu l’année suivante le plus jeune vainqueur du Western Ireland Championship et du Irish Close Championship.

Il conserve ces deux derniers titres en 2006. Suit alors son cinquième titre amateur avec le Championnat d’Europe Amateur disputé près de Milan (Italie) au Biella GOlf Club avec une carte de 274. En octobre 2006, il représente l’Irlande au Eisenhower Trophy et au World Amateur Team Championship.

Lire aussi:   Roger Federer : J'essaie d'éviter d'avoir le droit...

En février 2007, il est le deuxième numéro un mondial du World Amateur Golf Rankings for a week (le pendant amateur du Official World Golf Ranking) mis en place en janvier 2007. Il a participé au British Open 2007 qui s’est déroulé à Carnoustie.

Troisième le premier jour, à trois coups du leader (seul golfeur à ne pas avoir fait de bogey le premier jour), il passe le cut le lendemain et termine finalement à la 40e place (et deuxième amateur) du tournoi. Il a ensuite participé à la Walker Cup 2007, représentant la Grande-Bretagne et l’Irlande, que les Américains ont remportée.

Sur le circuit européen PGA, il y fait sa première apparition lors du British Masters 2007 et passe pour la première fois un cut lors du Dubai Desert Classic 2007 où, en raison de son statut d’amateur, il ne peut pas prendre les gains (7 600 euros).

En 2007, McIlroy est passé professionnel un jour avant le Quinn Insurance British Masters où il a terminé 42e. Il signe son contrat avec International Sports Management (ISM) qui gère entre autres Ernie Els. En octobre, il termine 3e au Dunhill Links Championship puis 4e la semaine suivante à l’Open de Madrid. Cette première année sur le PGA Tour européen lui permet de gagner 277 255 euros et de terminer 95ème à l’Ordre du Mérite.

Lire aussi:   Sensationnel : le joueur de la Juventus n'est pas en forme et se retrouve dans l'équipe des moins de 21 ans !

Article précédentJamshedpur va bénéficier d’une connectivité aérienne dans le cadre du programme UDAN ; vols vers Kolkata, Bhuvneshwar.
Article suivantNick Kyrgios s’ouvre en public dans une lettre d’amour à sa petite amie