Accueil Sport Golf Roland-Garros, Rasmus Hojgaard toujours leader

Roland-Garros, Rasmus Hojgaard toujours leader

0

Le Danois Rasmus Hojgaard, après avoir dominé les deux premiers tours, perd des coups – mais pas le leadership – et rouvre la 104e édition de l’Open de France. Au Golf National de Guyancourt (par 71), qui a accueilli la Ryder Cup en 2018, Hojgaard avec un partiel de 74 (+3) sur un total de 201 (62 65 74, -12), à un tour de la fin un coup d’avance sur le Sud-Africain George Coetzee, 2 / o avec 202 (-11) devant le Belge Thomas Pieters et le Français Paul Barjon, 3 / i avec 203 (-10).

Rasmus Hojgaard, résultats

Dans le tournoi du DP World Tour, qui offre 3 millions d’euros, Guido Migliozzi fait un retour en force. Le joueur de Vicenza, avec un « moving day » clos en 66 (-5) sur un total de 206 (69 71 66, -7), est passé de la 34ème à la 9ème place et est maintenant à cinq coups de Hojgaard.

Cinq birdies pour Migliozzi, sur les boucliers. Il tente plutôt incolore pour le Apulien Francesco Laporta, seulement 73 / o avec 218 (+5). Et maintenant le rush final. Rasmus Hojgaard (qui avait un avantage de sept coups sur Coetzee à la mi-course), 21 ans, de Billund, court après le quatrième succès de sa carrière sur le circuit en France.

Lire aussi:   Sahith Theegala a repoussé ses larmes : "Désolé"

L’Open de France de golf est un tournoi de golf masculin qui se déroule en France et qui fait partie du circuit européen de la PGA. L’édition inaugurale s’est déroulée au golf de La Boulie en 1906, ce qui en fait le plus ancien tournoi d’Europe continentale ; il est actuellement l’un des plus importants de cette région.

Le site a tourné pendant des décennies jusqu’en 1991, date à laquelle il a été établi au Golf National près de Paris, avec des exceptions en 1999 et 2001. En 2004, la Fédération française de golf a introduit des qualifications ouvertes pour les professionnels et les amateurs à l’Open de France, similaires à celles de l’US Open et du British Open.

Le premier vainqueur de l’Open de France est le Français Arnaud Massy, qui a remporté le titre à quatre reprises (1906, 1907, 1911 et 1925). Parmi les grands vainqueurs, citons Walter Hagen (1920), Henry Cotton (1946 et 1947), Roberto DeVicenzo (1950, 1960 et 1964), Byron Nelson (1955), Peter Oosterhuis (1973 et 1974) et, par la suite, toute une série de golfeurs de classe mondiale d’Europe et d’outre-mer.

Lire aussi:   DP World Tour, la saison débutera en Australie

Le quadruple vainqueur Severiano Ballesteros et le triple vainqueur Nick Faldo méritent une mention spéciale. Avant le tournoi de 1999, il a été annoncé que des contrôles antidopage seraient effectués. En conséquence, 15 golfeurs ont annulé leur participation au pied levé.[2] Dès le début du millénaire, l’association française de golf, la Fédération Française de Golf, a tout mis en œuvre pour revaloriser ce championnat.

L’une des mesures a été la renonciation à la mention d’un sponsor dans le titre du tournoi. À partir de 2004, les compétitions qualificatives basées sur l’Open Championship et l’US Open seront également ouvertes aux amateurs.

Article précédentPouvez-vous trouver un diamant caché dans cette image ? Explication et solution de l’illusion d’optique
Article suivantVictor Dubuisson, blessure mystérieuse à Paris