Accueil Dernières minutes Sport Roger Federer contre Rafa Nadal : encore une fois, au Santiago Bernabéu

Roger Federer contre Rafa Nadal : encore une fois, au Santiago Bernabéu

0

Un court de tennis, avec le match le plus emblématique de l’histoire du jeu contemporain, dans le stade le plus emblématique du football mondial, et peut-être du sport en général.

C’est l’idée folle et merveilleuse rapportée par ESPN : Roger Federer contre Rafa Nadal. Au Santiago Bernabeu. Pour la dernière fois.

Federer contre Nadal au Bernabéu.

Roger Federer quittera le tennis à la fin de la prochaine Laver Cup, et depuis cette annonce vidéo, le tennis a effectivement fait une pause pour célébrer l’un des plus grands de l’histoire.

Peut-être, le plus grand de tous les temps. Mais Roger Federer n’est pas seulement une somme de talent, de charisme et de victoires. Le phénomène bâlois est aussi une accumulation d’histoires, comme tout personnage.

Et dans tout cela, Rafa Nadal joue un rôle central, absolument essentiel. La rivalité qui a fait entrer le tennis, de force, dans le nouveau millénaire. Les chiffres parlent, avec ces 40 affrontements, 24 en faveur du Majorquin, mais le dernier qui a souri à Roger, en demi-finale de Wilbledon en 2019.

Lire aussi:   Patrick Cantlay et Xander Schauffele font le spectacle

Au total, 24 finales, dont 10 en Grand Chelem. Un roman infini, qui mérite un chapitre final, pas si lointain dans le temps, quand le tennis ne connaissait pas encore le cauchemar de la pandémie, et un réajustement des calendriers qui a tout compliqué.

D’où l’idée : une dernière représentation, à Madrid, devant 80 000 personnes. Au Santiago Bernabéu. Le stade monumental du Real, l’équipe de football la plus titrée du monde, celle qui a marqué toutes les époques du football européen et mondial, depuis sa fondation.

Bien sûr, cela prendra encore quelques semaines. Le Bernabéu est en cours de rénovation, 525 millions d’euros sur trois ans avec un objectif de  » fin des travaux  » pour l’instant non atteint, août 2022, en raison du conflit en Ukraine qui a ralenti l’approvisionnement en matériaux.

Les deux, quant à eux, se retrouveront à la Lever Cup, en tant que coéquipiers. Puis, à Madrid, ce pourrait être la dernière fois qu’ils se voient.

Lire aussi:   Novak Djokovic : je sais que je peux jouer de mieux en mieux
Article précédentCe loup cherche un homme avec un chapeau. Pouvez-vous le trouver ? Explication et solution à cette illusion d’optique.
Article suivantOpen du Portugal, le classement reste très incertain