Accueil Sport Golf Phil Mickelson oui, Tiger Woods non

Phil Mickelson oui, Tiger Woods non

0

L’absence de Tiger Woods, la présence des rebelles du PGA Tour et des nouveaux visages de l’Arab Super League (à commencer par Phil Mickelson). Puis les meilleurs joueurs, de Scottie Scheffler à Jon Rahm – tous les 29 meilleurs du classement mondial sur le terrain – et l’occasion d’une rédemption pour Francesco Molinari et Guido Migliozzi.

A Brookline, Massachusetts, tout est prêt pour l’US Open, le troisième majeur masculin de 2022 prévu du 16 au 19 juin. Sur le parcours du Country Club (l’un des plus anciens clubs de golf des États-Unis), où l’amateur de l’époque Francis Ouimet a signé en 1913 un exploit historique qui a ensuite été transformé en film, « The best game of my life », ce sera le spectacle des défis.

Woods, le seul à avoir remporté l’US Junior Amateur (1991, 1992 et 1993), l’US Amateur (1994, 1995 et 1996) et l’US Open (2000, 2002 et 2008), tentera de revenir sur le terrain (après avoir été contraint de se retirer du PGA Championship à la fin du troisième tour en raison de problèmes dans sa jambe droite opérée) en juillet lors de la 150e édition de The Open.

Tandis que Mickelson, qui est passé au LIV Golf, rêve du Grand Chelem dans un tournoi ensorcelé pour lui qui l’a vu terminer six fois deuxième. « Ce serait évidemment merveilleux et à ceux qui me demandent pourquoi j’ai décidé de passer à la Super League arabe, je réponds que c’était une opportunité.

Lire aussi:   Steve Stricker : "J'ai l'air d'un homme de 85 ans".

Je comprends l’opinion des fans et du public. Je suis reconnaissant au PGA Tour et à ce qui a été fait sur le circuit américain. Je porterai toujours en moi « , les déclarations de Mickelson. Il est le numéro 1 mondial, mais aussi la nouvelle star du golf, entre foi et normalité.

En 2022, il a déjà remporté quatre tournois, dont le Masters. Et maintenant, Scheffler vise à devenir le sixième joueur à remporter l’US Open la même année après avoir porté la veste verte.  » Le flop du PGA Championship m’a aidé, je suis confiant et je vais tout donner « , les mots de l’Américain.

Qui aura parmi les principaux adversaires dans la course au titre Rahm qui, comme lui et Rory McIlroy, fait partie des grands noms qui ont rejeté les avances de la Super Ligue arabe.

Us Open, situation

« Je n’aime pas le format du LIV Golf.

Trois jours de compétition, sans coupes, tout cela est trop simple. Je préfère jouer contre les meilleurs du monde avec des formules qui existent et perdurent depuis des centaines d’années. Bien sûr, l’argent est important. Mais je suis aussi inquiet pour la Ryder Cup.

Lire aussi:   Tour des Alpes, tout contre Jacopo Vecchi Fossa

Et à cet égard, je pose la question suivante : ceux qui ont quitté le PGA Tour et le DP Tour pourront-ils la jouer ? « , La question posée par Rahm qui vise à imiter Brooks Koepka comme le dernier golfeur à avoir gagné consécutivement (en 2018 et 2019) à l’US Open.

« Ce qui a été créé est une situation de m ,, », Koepka ne mâche pas ses mots pour aborder la question concernant la bataille entre le PGA Tour et la Super Ligue arabe. « L’argent et c’est tout, c’est la signification de LIV Golf », la position dure de McIlroy.

Et pendant ce temps, l’Italie compte sur les Chicco Molinari et Migliozzi à l’US Open. Tous deux en quête de rédemption, ils courent après le tournant aux États-Unis. Où le prize money est de 12.500.000 dollars, dans une course qui verra sur le terrain les nouveaux protagonistes de la Super Ligue arabe (avec Mickelson aussi Dustin Johnson, Sergio Garcia, Bryson DeChambeau et beaucoup d’autres).

Qui ont démissionné ou ont été suspendus du PGA Tour mais pourront jouer les Majors à partir de l’US Op en, une nouvelle occasion de reproposer l’affrontement entre les puissances du green. (POIGNÉE).

Article précédentHonda et Sony s’associent pour fabriquer des voitures électriques, qui seront commercialisées d’ici 2025.
Article suivantCette voiture électrique solaire a une autonomie de plus de 1000 km et ne doit être rechargée qu’une fois en 7 mois