Accueil Sport Golf Phil Mickelson est d’accord avec St. Andrews

Phil Mickelson est d’accord avec St. Andrews

0

Trois birdies, trois bogeys… Pour son sixième The Open à St Andrews, Phil Mickelson a limité les dégâts. Son 72 (par) l’a envoyé à la mi-journée aux alentours de la 40e place. Mais c’est sur un autre sujet bien plus brûlant actuellement que l’Américain, vainqueur de l’Open en 2013 à Muirfield, a dû s’épancher longuement en zone mixte.

Phil Mickelson, déclarations

Pourquoi a-t-il, par exemple, « snobé » les célébrations du 150e Open de l’histoire ? A-t-il décidé de lui-même de ne pas y participer ? « Le R&A m’a contacté quelques semaines avant et m’a dit : « Ecoutez, nous ne pensons pas que ce soit une bonne idée que vous veniez, mais si vous le voulez, vous pouvez ».

Je ne voulais pas faire d’histoires à ce sujet, alors j’ai dit ok. Nous nous sommes mis d’accord pour annoncer que ce serait mieux si je ne participais pas » Curieusement, et malgré cette tension hautement palpable dès que le sujet du LIV Golf est abordé, Lefty prend un grand plaisir à être ici, en Ecosse, dans le Saint des Saints… « J’adore être ici.

Lire aussi:   Lucia Galeone, de la télévision italienne au vert

Tout le monde ici aime le golf et nous trouvons cet endroit très spirituel. Pouvoir revenir ici et participer à une nouvelle compétition – je pense que c’est ma sixième ici – c’est génial ! J’ai passé un bon moment ici (NDLR, il avait terminé 11e en 2000).

J’ai également remporté la Dunhill Cup en 1996 avec Steve Stricker et Mark O’Meara » J’ai pris la bonne décision. Et je suis ravi, comme je le disais, d’avoir l’opportunité de jouer en compétition tout en ayant du temps en dehors du golf pour me consacrer à autre chose.
Phil Mickelson « Quel plaisir de jouer sur ce parcours, de voir sa grandeur lorsque vous avez différents vents à négocier, lorsque vous voyez des bunkers dont vous ne connaissez même pas l’existence.

J’adore jouer et concourir ici. C’est juste un endroit spécial pour moi » Une chose est sûre, il ne regrette pas son choix d’avoir rejoint la Ligue dissidente du LIV Golf. « J’ai pris la bonne décision. Et je suis ravi, comme je le dis, d’avoir l’opportunité de jouer en compétition tout en ayant du temps en dehors du golf pour me consacrer à d’autres choses.

Lire aussi:   Edga a remporté le prix du président de la CPG pour 2021.

Je me suis libéré beaucoup de temps. Je ne pourrais pas être plus heureux. En tant que tel, j’ai hâte d’aller dans le New Jersey (du 29 au 31 juillet à Bedminster) et d’y jouer un autre événement. « Définitivement de bonne humeur, le gaucher de San Diego a également rebondi lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pensait des déclarations plutôt cinglantes de Tiger Woods lors de la conférence de presse de mardi.

« Je respecte son opinion. J’ai beaucoup de respect pour lui. Je pense que tout le monde va avoir des opinions fortes sur ce sujet, et je respecte certainement la sienne. « Je manquerais un joueur de LIV Golf pour gagner ce dimanche et tout irait bien dans le nouveau monde de Phil Mickelson !

Article précédentTiger Woods : « LIV ? Ils ont tourné le dos »
Article suivantAndrey Rublev compte déjà 30 victoires en 2022