Accueil Sport Golf Paul McGinley veut une Coupe des Présidents mixte : « Je sais que...

Paul McGinley veut une Coupe des Présidents mixte : « Je sais que c’est un grand changement radical, mais… »

0

Paul McGinley est l’initiateur des changements à la Presidents Cup. McGinley souhaite que la Presidents Cup soit un événement mixte. Il faut admettre que c’est une proposition intéressante et la question est de savoir ce que cela donnerait en pratique.

« Faites-en un événement mixte.  » a déclaré l’ancien capitaine de Ryder Cup, cité par nationalclubgolfer. « Je sais que c’est un grand changement radical, mais oui, hommes et femmes, six dans chaque équipe ». Il faut également tenir compte du fait que le golf féminin a atteint un niveau plus élevé, ce qui signifierait certainement un tournoi plus intéressant.

Selon beaucoup, de telles choses sont quelque peu irréalistes et pour l’instant, il n’y a aucune indication concrète que cela pourrait réellement se produire. Je pense simplement qu’avec la force et la qualité que vous avez dans le jeu féminin maintenant dans le côté international, je pense que cela égaliserait vraiment les équipes, et je pense que ce serait très amusant… »..

Vous ne descendriez que jusqu’au numéro 8 mondial pour combler les six dames qui rejoindraient les joueurs internationaux ».

Le golf change

Le golf a subi des changements importants au cours des dernières années. Ce serait également un changement important et probablement une chose positive pour le golf moderne.

Lire aussi:   Marcel Granollers et Horacio Zeballos s'envolent vers les quarts de finale de l'Open d'Australie

« Nous parlons du développement du jeu, nous parlons de toutes les idées qui en découlent….  » a déclaré McGinley. « Il y a quelques personnes qui pensent que c’est une bonne idée. Je le dis depuis un an ou deux, je pense que la Presidents Cup est une occasion parfaite pour cela ».

McGinley est attristé par la situation actuelle dans le monde du golf et le conflit entre LIV Golf et le PGA Tour. « Mais vous savez, définitivement, nous sommes dans des camps différents maintenant.. Et c’est vraiment triste que l’on en soit arrivé là.

Chacun de ces joueurs connaissait les conséquences lorsqu’ils ont signé avec LIV. Ils savaient également que la Ryder Cup pouvait être un dommage collatéral dans tout cela. Ils pensent toujours qu’ils peuvent jouer dans la Ryder Cup ».

Article précédentRoland-Garros, le mystère de l’édition 1937
Article suivantLaver Cup, Novak Djokovic encourage l’équipe d’Europe : L’ambiance est bonne !