Accueil Sport Golf Patrick Newcomb remporte l’APGA Tour Farmers

Patrick Newcomb remporte l’APGA Tour Farmers

0

Patrick Newcomb n’a joué à Torrey Pines South que dans un jeu vidéo, mais il s’est débarrassé de deux bogeys tardifs et s’est relevé d’un bunker sur le green au 18e trou pour faire un birdie et remporter l’APGA Tour Farmers Insurance Invitational d’un point sur Tim O’Neal.

O’Neal a eu l’occasion de forcer des trous supplémentaires, mais il a tenté un birdie sur la ligne que Will Zalatoris connaissait trop bien depuis le Farmers Insurance Open de la PGA la veille.

Patrick Newcomb, Torrey Pines Sud

« C’est bien pour les gars de… voir les conditions du circuit et de voir ce que c’est », a déclaré O’Neal, qui jouait aussi pour la première fois sur Torrey Pines South, le quatrième parcours le plus difficile du circuit.

« Bon ou mauvais, où vous devez arriver. Pour beaucoup de gars, vous savez, en jouant un parcours comme celui-ci, vous voyez comment vous vous situez et les choses que vous devez travailler pour vous améliorer ». Jouer sur des parcours du PGA TOUR est une tendance croissante sur l’APGA Tour, qui visite plusieurs sites du réseau de parcours TPC.

Cela fait partie de l’engagement du PGA TOUR à soutenir l’APGA Tour, et de la promesse du TOUR de consacrer 100 millions de dollars sur 10 ans aux efforts de diversité et d’inclusion à tous les niveaux du jeu, tant au niveau de la compétition que de l’industrie.

Il s’agissait du troisième Farmers Insurance Invitational, mais la bourse de 100 000 $ et le chèque de 30 000 $ pour la première place étaient les sommes les plus importantes de l’histoire de l’Advocates Tour. Par ailleurs, la diffusion en direct sur Golf Channel a marqué le tout premier tournoi télévisé de l’APGA.

En tant que vainqueur, Newcomb, 31 ans, qui s’est rendu à San Diego après avoir terminé T40 au Korn Ferry Tour’s Great Abaco Classic, recevra une exemption de sponsor pour le Korn Ferry Tour’s Simmons Bank Open for the Snedeker Foundation, du 5 au 8 mai à Nashville, Tennessee.

Lire aussi:   Rafael Nadal se souvient : Ma meilleure finale de Roland Garros était contre Novak Djokovic

Typique de l’APGA Tour, un sentiment de camaraderie a prévalu. Ryan Alford, qui a été le coéquipier au lycée du vainqueur du Tour Sam Burns et qui a obtenu une exemption de sponsor pour le Farmers Insurance Open mais a manqué le cut, a rapidement changé ses plans et a servi de caddie ce week-end à son ami Marcus Byrd, qui était dans la course jusqu’à ce qu’il fasse un double bogey au 16e trou par-3.

Kevin Hall, qui a survécu à une méningite infantile mais a perdu l’ouïe, n’avait qu’une chance infime mais a frappé son troisième trou dans l’eau et a fait un bogey au 18e trou. Cela n’a pas entamé son sourire contagieux lorsqu’il a serré la main de ses partenaires de jeu, ce qui en dit long non seulement sur Hall mais aussi sur l’APGA, les agriculteurs et la bonne volonté collective qui a imprégné l’événement.

« Ce week-end a été incroyable », a déclaré Hall. « Rien de tout cela n’aurait été possible sans Farmers Insurance. Tout le dur travail de l’APGA, un week-end très spécial. Jouer au Nord, un magnifique terrain de golf. Puis vous venez au Sud, complètement différent : fairways étroits, le rough était en hausse, les greens je pense étaient plus rapides.

Un test de golf difficile ». O’Neal, âgé de 49 ans et sur le point d’être admissible au titre de champion du circuit de la PGA, a remporté le John Shippen pour accéder au Rocket Mortgage Classic du circuit de la PGA en juillet dernier, et a participé à tous les niveaux du jeu.

Lire aussi:   Maxime Cressy : "Beaucoup de gens m'ont dit que j'étais mort, mais je pense que je peux battre n'importe qui".

Il a plus de 150 départs en carrière sur le Korn Ferry Tour, alors quand il a commencé par trois bogeys consécutifs dimanche, il n’a pas paniqué et est revenu progressivement dans la course. Newcomb avait une avance de deux coups à quatre trous de la fin, mais il a fait des bogeys aux 15e et 16e trous, tandis qu’O’Neal est resté stable avec des pars.

Soudainement, les deux étaient à égalité à deux trous de la fin. O’Neal a raté un putt pour birdie au 17e trou, et la partie s’est jouée au 18e par-5, comme c’est souvent le cas sur le circuit. Newcomb a perdu son coup de départ à droite, mais a pris la décision courageuse de viser le vert en deux coups, ce qui l’obligeait à contourner les arbres avec son deuxième coup.

Il l’a fait, et sa balle a passé l’obstacle d’eau et a sauté dans le sable à gauche du green. Il a éclaboussé et a fait le putt qui tiendrait le coup si O’Neal le ratait. Au début, Newcomb est venu à l’APGA parce qu’il n’avait aucun endroit où jouer pendant la pause du COVID.

Il s’est également retrouvé à court d’argent, comme d’autres qui poursuivent leur rêve. Il a rejoint des pros comme O’Neal et Willie Mack III, qu’il connaissait pour avoir joué sur les mini-tours pendant des années, et s’est retrouvé dans la confrérie de ceux qui ne cessent de croire.

« Ils ont été formidables, les bras ouverts », a déclaré Newcomb. « … Je veux dire, la compétition est bonne, il faut faire de bons scores ici. J’ai vraiment, vraiment bien joué sur le parcours Nord hier et je pensais que j’allais avoir une plus grande avance que ça et ce n’était pas le cas. Les gars peuvent jouer ».

Article précédentQuatrième journaliste assassiné au Mexique depuis le début de l’année
Article suivantL’application de rencontre gay Grindr disparaît des appstores chinois dans un élan Web « Auspicious ».