Accueil Dernières minutes Sport Pas seulement Jannik Sinner : la nouvelle Next Gen fait rêver l’Italie.

Pas seulement Jannik Sinner : la nouvelle Next Gen fait rêver l’Italie.

0

Après Wimbledon et à la veille de la tournée nord-américaine de ciment, on peut considérer que la saison est presque terminée. Outre la présence de Jannik Sinner parmi les dix meilleurs joueurs du monde – avec Matteo Berrettini au numéro quinze pour les points de Wimbledon – le bataillon italien peut également compter sur une très grande présence dans ce que nous avons pris l’habitude d’appeler les classements « Next Gen » avec l’arrivée de joueurs comme Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas, Andrey Rublev, Daniil Medvedev et la présence, bien sûr, des Finales dédiées, en plus, à Milan.

En bref : si la saison devait se terminer aujourd’hui, l’Italie clôturerait avec huit apparitions dans le Top 20 des meilleurs U21 du monde. Un chiffre extraordinaire, avec à sa tête, entre autres, Matteo Gigante, vingt-et-unième, Matteo Arnaldi, vingt-sixième, et Mattia Bellucci, vingt-huitième, ce qui ne fait évidemment que confirmer l’authenticité et la grande croissance du tennis italien à ce moment historique particulier.

Lire aussi:   Championnat du monde amateur, la Suède mène

L’Italie et une génération qui fait rêver

De toute évidence, la tête du classement est occupée par le « hors quota » Carlos Alcaraz, qui, comme Sinner, ne vise pas la finale de la Next Gen, mais Turin.

En cas de victoire à Hambourg, le talentueux Espagnol entrerait pour la première fois parmi les quatre meilleurs joueurs du monde et deviendrait le premier à le faire depuis Nadal en 2005. Dans la course, il dépasserait même Tsitsipas et le mettrait dans la course au vingt-deuxième champion du Grand Chelem, qui mène le classement grâce notamment à des victoires à l’Open d’Australie et à Roland Garros.

Derrière Alcaraz, on trouve bien sûr Sinner, qui a toujours plus de deux mille points de retard sur le championnat. Sur la dernière marche du podium, on retrouve le très jeune Holger Rune, juste derrière Lorenzo Musetti.

Francesco Passaro et Flavio Cobolli ferment le Top 10, avec Luca Nardi en douzième position et Francesco Maestrelli en quatorzième. En seizième position, on trouve Giulio Zeppieri, en dix-septième position.

Lire aussi:   Le PGA Tour et la SuperLeague arabe sont en procès

Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup d’Italie prête à exploser et à s’imposer à nouveau. Crédit photo : Getty Images

Article précédentDaria Kasatkina appelle à la paix et répond si elle a été touchée par la guerre.
Article suivantClassement, Cameron Smith en deuxième position