Accueil Dernières minutes Sport Naples, De Laurentiis glace les fans : « J’ai refusé 900 millions ».

Naples, De Laurentiis glace les fans : « J’ai refusé 900 millions ».

0

Naples n’est pas à vendre, parole d’Aurelio De Laurentiis. Le président des partenopei ne fait pas cas des protestations des supporters et admet qu’il a renvoyé à l’expéditeur toute offre de rachat du club.

Au moins depuis quatre ou cinq ans maintenant, à Naples on respire un air lourd de contestation. Malgré les bons, voire souvent excellents résultats du club napolitain, du désormais historique Scudetto  » perdu à l’hôtel  » sous Sarri, entre De Laurentiis et une bonne partie des supporters. il y a une grande tension. Alors que de plus en plus de supporters espèrent que le président pourra vendre le club au plus vite, viennent cependant les déclarations déstabilisantes du mécène, qui non seulement n’a pas l’intention de baisser les bras, mais relève encore ses ambitions.

Aurelio De Laurentiis (LaPresse)

Les trop nombreux dérapages de communication d’ADL ces dernières années ont maintenant complètement envenimé les relations entre le président et une partie des supporters. Il n’y a pas de geste, il n’y a pas de décision, il n’y a pas de parole qui ne soit pas contestée… par ceux qui considèrent que ce propriétaire n’est pas à la hauteur de la tâche de gérerdans un contexte, certes sui generis, un club international comme Naples.

Lire aussi:   Bob Goalby, ancien champion des Masters est décédé

Et tandis que le hashtag continue de faire rage #A16dans lequel les supporters demandent au président de vendre les Azzurri pour se consacrer uniquement à Bari (une place qui commence de toute façon à le considérer avec suspicion), le numéro un de FilmAuro choisit de détruire tout rêve de gloire de ses détracteurs, avec des déclarations qui ont choqué le monde du football.

Lire aussi -> Le chaos de Naples, l’ADL s’en prend à Mertens : il n’est pas voulu…

Naples à vendre ? Pas pour DeLa : a refusé toutes les offres

Depuis quelque temps, des rumeurs circulent à Naples sur des négociations déjà en cours, pour certains même dans la dernière ligne droite, avec un fonds américain ou arabe. Beaucoup sont convaincus que De Laurentiis veut bientôt conclure le plus gros contrat de sa vie, celui qui lui assurera une retraite dorée et une vie de nabab pour les générations à venir. Mais le patron ne le pense pas du tout.

De Laurentiis dans les tribunes
De Laurentiis dans les tribunes (LaPresse)

Car, il est vrai, les offres arrivent pratiquement tous les jours. Cependant, tous ceux qui ont été reçus jusqu’à présent ont été renvoyés à l’expéditeur. Dans une interview avec Smart Talk le plus volcanique des présidents italiens a été clair sans mâcher ses mots : je ne bouge pas d’ici. « Les fonds me harcèlent, ils veulent acheter le Napoli.« , a avoué DeLa, ajoutant :En 2018, j’ai refusé 900 millions parce que je veux toujours m’amuser.« .

Lire aussi:   Engagé dans le vert, édition 2021 du projet

Cela pourrait intéresserarts -> Marché de Naples, plus de problèmes pour Spalletti : un autre joueur de haut niveau pourrait…

Il est dommage que les fans, ces derniers temps, ne voient pas beaucoup de plaisir, surtout dans un été comme celui-ci où ils ont dû dire au revoir à au moins quatre pivots de l’équipe de départ de ces dernières années. Mais l’ADL ne bronche pas et confirme que, du moins pour l’instant, il sera impossible de se débarrasser de lui : « Ils m’ont offert 2 milliards pour mes actifs entre Naples et FilmAuro, mais je veux m’amuser et… Je ne veux pas prendre ma retraite« . En bref, Auré veut toujours être un Américain, à Naples. Que le peuple bleu repose en paix : pour les vrais Américains, il faudra attendre.

Article précédentCazoo Open, trois leaders après un premier tour
Article suivantLancement aujourd’hui en Inde de la toute nouvelle Royal Enfield Hunter 350 – tout ce que vous devez savoir