Accueil Sport Golf Mélange scandinave avec Annika Sorenstam

Mélange scandinave avec Annika Sorenstam

0

En Suède, du 9 au 12 juin, se déroulera la deuxième édition du Volvo Car Scandinavian Mixed – un tournoi organisé conjointement par le DP World Tour et le Ladies European Tour – qui verra s’affronter 156 concurrents : 78 hommes et autant de femmes.

Le classement sera unique ainsi que le prize pool (2 000 000 de dollars, soit une augmentation de 1 000 000 par rapport à 2021). Et Italgolf, au Halmstad Golf Club de Tylosand, pourra compter sur la proette Virginia Elena Carta et sur l’amateur Carolina Melgrati (quatrième au Ladies Italian Open après avoir été également en tête).

Mais aussi sur Edoardo Molinari, Francesco Laporta, Renato Paratore, Andrea Pavan et Lorenzo Gagli. Dans un événement qui verra encore une fois les protagonistes (pas seulement en tant qu’ambassadeurs de la compétition) Annika Sorenstam et Henrik Stenson, qui viennent d’être intronisés au Swedish Golf Hall of Fame.

Volvo Car Scandinavian Mixed, programme

Après l’exploit de l’année dernière, l’Irlandais du Nord Jonathan Caldwell cherchera à remporter un nouveau succès dans cette épreuve. Parmi les joueurs, on compte également sept vainqueurs d’au moins un tournoi sur le LET 2022.

Lire aussi:   Viktor Hovland : "Je ne pensais pas que c'était possible"

L’Anglaise Alice Hewson, troisième et meilleur projet l’année dernière au Mixed scandinave, sera parmi les protagonistes les plus attendus. Annika Sörenstam (Stockholm, 9 octobre 1970) est une golfeuse suédoise. Elle commence à jouer au golf à 12 ans, après avoir abandonné le tennis.

Elle étudie à l’Université d’Arizona, où elle remporte en 1991 le titre de meilleure joueuse de la NCAA. En 1992, elle remporte le championnat du monde amateur et atteint la finale du championnat américain amateur, après avoir été All American en 1991 et 1992.

C’est également en 1992 qu’elle a fait ses débuts professionnels et depuis, elle a remporté 59 tournois sur le circuit féminin du LPGA Tour. Elle a notamment remporté 7 trophées du Slam : Us Women’s Open (1995, 1996), Kraft Nabisco Championship (2001, 2002, 2005), McDonald’s LPGA Championship (2003) et Weetabix Women’s British Open (2003).

Elle est considérée comme la meilleure joueuse de l’histoire du golf féminin. En 2001, elle a réalisé 30 records, dont la meilleure moyenne de tous les temps (69,42). La même année, elle a battu le record de ses propres prix en dépassant les 2 millions de dollars ; elle a ensuite maintenu cette performance au cours des années suivantes, jusqu’à un nouveau record de 2 863 904 dollars.

Lire aussi:   Carla Suárez Navarro : Roger Federer nous a montré qu'il était possible...

Les autres records de 2001 sont les 4 victoires consécutives sur le circuit LPGA et les 59 coups en un seul tour. En 2002, elle a établi le record de 13 titres en une saison, égalant Mickey Wright (1964). Elle s’est retirée du professionnalisme en 2008 : dans toute sa carrière, elle a remporté une cagnotte de 16,5 millions de dollars et il ne lui manque qu’un trophée pour atteindre Patty Berg, la fondatrice de la LPGA, en 60 tournois.

En 1995, elle reçoit la médaille d’or du Svenska Dagbladet, le prix décerné par le journal Svenska Dagbladet au meilleur sportif suédois de l’année. En 2021, après 13 ans d’inactivité, elle revient à la compétition en participant au Gainbridge Championship, l’événement officiel du LPGA Tour, du 25 au 28 février dans la ville d’Orlando.

Article précédentLe choc Autriche – France : un match décisif pour l’équipe de France
Article suivantLes États-Unis demandent à la junte malienne de prendre des « mesures concrètes » en vue de la tenue d’élections.