Accueil Sport Golf Matthew Jordan : « Il faut rester patient »

Matthew Jordan : « Il faut rester patient »

0

Matthew Jordan aborde le dernier tour du 2022 Commercial Bank Qatar Masters bloqué aux côtés d’Adrian Meronk en tête du classement après avoir réalisé un beau finish dans des conditions extrêmement difficiles samedi après-midi.

L’Anglais Jordan a dû faire preuve de patience et de force mentale lors du Moving Day après avoir enregistré trois bogeys et aucun birdies sur les neuf premiers trous au Doha Golf Club, balayé par le vent. Et il a été récompensé après le tournant, avec des birdies aux 10e, 12e, 15e, 16e et 18e qui lui ont permis de rentrer en 31 et de signer un 70 pour passer à huit sous le par.

Il a été rejoint au sommet par Meronk après que le Polonais se soit relevé au 18e tour pour conclure son troisième tour de 72 par un birdie. Le duo, qui est à la recherche d’une première victoire sur le DP World Tour, mène d’un coup devant Kalle Samooja, qui a signé un remarquable 66 plus tôt dans la journée.

Le leader de longue date, Pablo Larrazábal, est à égalité pour la quatrième place avec un score de six sous, après un premier neuf impeccable et un deuxième neuf de 40, avec cinq bogeys. Jordan a déclaré vendredi que son objectif était de rester dans la course pendant le week-end, mais que ce rêve risquait de s’envoler dès le début.

Lire aussi:   En route pour Majorque, ceux à suivre pour l'année 2022

Il a commencé la journée avec trois coups de retard sur Larrazábal, à six sous le par, mais est retombé à trois sous après des bogeys au deuxième, cinquième et huitième coup. Il a rebondi avec un birdie sur le long dixième avant de reprendre un autre coup sur le 12.

Jordan a réalisé un autre birdie au 15e lorsque le drapeau a bloqué son putt long et rapide dans le trou, et il a poursuivi avec un autre birdie au 16e pour partager la tête. Il a pris la tête du classement avec un birdie à six pieds sur le dernier trou avant d’être rejoint par Meronk peu après.

Matthew Jordan, déclarations

« Je trouve que le premier neuf est probablement plus difficile, peut-être – quelques chances de moins en tout cas », a déclaré Jordan. « Je ne faisais pas grand-chose de mal, je n’arrivais pas à me lever et à me coucher, je n’arrivais pas à frapper les fairways, ça n’allait pas – mais je savais que je n’étais pas si loin.

« J’ai continué et heureusement, tout s’est mis en place. « C’était stressant. Comment pourrait-il en être autrement ? C’est juste du travail dur, de l’acharnement tout le temps. Les coups simples sont vraiment difficiles. « C’était donc stressant, mais c’est toujours très gratifiant quand on réussit. »

Lire aussi:   Alex Corretja explique ce qui motive Rafael Nadal à poursuivre ses efforts

Meronk a également connu un début de parcours difficile, avec des bogeys au premier, au cinquième et au septième, mais il s’est rattrapé avec un birdie en chip-in depuis un lie difficile au huitième avant de récupérer un autre coup au neuvième. Il a ensuite mélangé deux autres birdies avec deux bogeys sur les six trous suivants avant de terminer son tour avec un birdie à bout portant pour prendre une part de la tête.

« Je suis très heureux pour être honnête », a déclaré Meronk. « C’était super difficile. Je savais que ça allait être dur, c’était une journée éprouvante mais je suis très satisfait du résultat et j’ai hâte d’être à demain. « Il faut rester patient.

Vous allez frapper de mauvais coups, de très mauvais coups, et vous devez juste l’accepter et rester patient. « J’ai été très patient. Je savais que j’allais faire quelques bogeys mais j’ai continué, j’ai continué à frapper de bons coups et je suis content de l’avoir fait. « Je suis excité, ça va être une super journée. On va s’amuser un peu ».

Article précédentLa Triumph Tiger Sport 660 sera lancée demain en Inde – Voici tout ce que vous devez savoir.
Article suivantTiger Woods, vidéo de frappe non autorisée