Accueil Dernières minutes Sport Mats Wilander : Ce que Novak Djokovic fait mieux que quiconque, c’est…

Mats Wilander : Ce que Novak Djokovic fait mieux que quiconque, c’est…

0

Jusqu’à présent, tout a été facile pour Novak Djokovic à Wimbledon. Après sa première victoire sur Kwon, le Serbe a également éliminé Thanasi Kokkinakis (6-1 6-4 6-2) pour atteindre le troisième tour. Moins facile pour la star espagnole Carlos Alcaraz, qui a également battu le Néerlandais Tallon Griekspoor 3 sets à 0 mais avec quelques maux de tête supplémentaires dans le deuxième set (6-4 7-6 6-3).

Wilander parle de Djokovic

Impressionné par la performance de Novak Djokovic lors de son deuxième tour à Wimbledon face à Thanasi Kokkinakis, Mats Wilander, présent sur le plateau d’Eurosport, a voulu mettre en avant une défense et donc le mouvement du Serbe qui en est un maître, surtout sur une telle surface.

« Ce que Novak fait mieux que quiconque sur le gazon, c’est défendre, car ce n’est pas facile de défendre sur le gazon. Roger Federer, bien sûr, a été brillant dans cet aspect, mais d’une manière différente. C’est incroyable ce que Novak peut faire.

Lire aussi:   Torino-Juventus, Juric amer : la Juve se défend avec 8-9 joueurs

C’est incroyable qu’il ait autant de confiance dans ses coups de fond sur un terrain en herbe. Il est facile de se déplacer comme il le fait sur la terre battue ou sur un court en dur – pour lui, pas pour nous – mais sur un court en herbe… le fait qu’il soit capable de se déplacer comme cela en dit long sur son équilibre, sur sa flexibilité et sur sa volonté de ne jamais cesser de bouger.

Il a très bien joué et, selon ses propres termes, il ne pouvait pas croire à quel point il s’était amélioré en deux jours. La trajectoire est dans la bonne direction » Le Serbe affronte le Néerlandais Tim van Rijthoven dimanche en quête de quarts de finale.

Article précédentTiger Woods est devenu milliardaire : Qu’est-ce qui lui a permis de réaliser le plus gros bénéfice
Article suivantPlusieurs vols d’IndiGo retardés dans tout le pays en raison d’un manque d’équipage ; la DGAC demande des explications