Accueil Dernières minutes L'International M. Biden réaffirme que la politique stratégique à l’égard de Taïwan « n’a...

M. Biden réaffirme que la politique stratégique à l’égard de Taïwan « n’a pas changé du tout ».

0

Paris, 24 mai (Cinktank.com) –

Le président des Etats-Unis, Joe Biden, a assuré ce mardi depuis Tokyo que la politique stratégique à l’égard de Taïwan « n’a pas changé du tout » après avoir averti ce lundi que le pays répondrait militairement si Pékin décidait d’attaquer l’île.

Un journaliste l’a également interrogé, dans le cadre de la réunion des dirigeants du Dialogue quadrilatéral sur la sécurité (Quad), sur la mort éventuelle de la politique d' »ambiguïté stratégique à l’égard de Taïwan », à laquelle M. Biden a répondu par un « non » catégorique, sans donner plus de détails.

« Nous sommes d’accord sur la politique d’une seule Chine. Nous l’avons signé ainsi que tous les accords dérivés ultérieurs, mais l’idée que (Taïwan) puisse être prise par la force n’est pas appropriée », a-t-il déclaré plus tôt ce lundi. « C’est l’engagement que nous avons pris », a-t-il ajouté.

M. Biden avait auparavant comparé une éventuelle invasion de Taïwan par la Chine à l’invasion de l’Ukraine par la Russie et avait prévenu qu’elle « bouleverserait toute la région ». En ce sens, il a déclaré que Pékin « flirte déjà avec le danger avec des survols aussi rapprochés et toutes les manœuvres qu’il effectue ».

« La Russie doit payer un prix à long terme pour ses actions. Si je dis cela, ce n’est pas seulement à cause de l’Ukraine. Si, après tout ce que le président russe Vladimir Poutine a fait, il y a un rapprochement entre les Ukrainiens et la Russie et que les sanctions ne sont pas maintenues (…), quel signal est envoyé à la Chine sur ce qu’il en coûte de tenter de prendre Taïwan par la force ? » a-t-il demandé.

Lire aussi:   Le SPD élit ce samedi ses nouveaux dirigeants pour combler le vide laissé par le chancelier Scholz

Après les remarques de M. Biden, un haut fonctionnaire de la Maison Blanche a souligné que la position de Washington « n’a pas changé ». « Le président a réitéré notre politique ‘d’une seule Chine’ et notre engagement en faveur de la paix et de la stabilité dans le détroit de Taïwan », a-t-il déclaré, selon CNN.


Biden prévient que les États-Unis répondront militairement si la Chine tente d’envahir Taïwan.

En réponse, le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin, a souligné que Taïwan est une partie inaliénable du pays et a insisté sur le fait que Pékin prendra des « mesures fermes » pour « sauvegarder sa souveraineté et ses intérêts en matière de sécurité », comme le rapporte le China Times.

« La Chine appelle les États-Unis à s’en tenir au principe d’une seule Chine et aux trois communiqués conjoints sino-américains, à honorer leur engagement à ne pas soutenir l’indépendance de Taïwan, à être prudents dans leurs paroles et leurs actions sur la question de Taïwan, et à ne pas envoyer de mauvais signaux aux forces séparatistes qui cherchent à obtenir l’indépendance de Taïwan », conclut-elle.

Lire aussi:   Le G7 promet une aide financière de 18,7 milliards d'euros à l'Ukraine sur 2022

Par ailleurs, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a dénoncé dimanche que les intentions de Biden lors de ce sommet du Quad sont « vouées à l’échec » et que les États-Unis n’ont qu’une seule mission dans la région, celle de « semer la discorde ».

« Les faits montreront que la soi-disant ‘stratégie indo-pacifique’ est essentiellement une stratégie visant à créer des divisions, une stratégie visant à inciter à la confrontation et à détruire la paix », selon une déclaration publiée sur le site web du ministère.

Article précédentDuque se félicite de la désignation de la Colombie comme allié stratégique de l’OTAN
Article suivantL’UNICEF prévient que si tous les pays consommaient comme l’OCDE et l’UE, 3,3 planètes seraient nécessaires.