Accueil Dernières minutes L'International Les dépenses militaires dans l’UE atteignent un niveau record en 2020 avec...

Les dépenses militaires dans l’UE atteignent un niveau record en 2020 avec 198 milliards

0

BRUXELLES, 6 déc. (Cinktank.com) –

Les dépenses militaires au sein de l’Union européenne ont atteint leur maximum historique de 198.000 euros en 2020, ce qui représente une augmentation de 5% par rapport au chiffre précédent, qui était déjà un nouveau record.

C’est ce qu’indique le rapport annuel de l’Agence européenne de défense (EDA, pour son acronyme en anglais), qui place l’investissement militaire à 1,5% du PIB du bloc européen et marque la sixième année consécutive de croissance.

Malgré la crise du coronavirus, l’augmentation de la Défense en Europe continue d’augmenter et s’est accentuée dans 19 des 27 États membres de l’Union. Parmi eux, 13 ont augmenté les dépenses militaires de plus de 5 %, six l’ont fait de 10 % ou plus. Au contraire, sept autres pays de l’UE ont contracté leur investissement dans la Défense par rapport à l’année précédente, a souligné le rapport de l’EDA qui ne révèle pas les détails sur chaque État membre.

Lire aussi:   Taïwan condamne l'invasion de l'Ukraine et annonce qu'elle se joindra aux sanctions contre la Russie

L’EDA souligne l’augmentation des dépenses de recherche et de technologie, qui s’élevaient à 2 500 millions l’an dernier grâce à l’impulsion de la France et de l’Allemagne, qui représentent 90 % des dépenses en la matière. Ces données représentent une croissance de 46% par rapport aux niveaux d’investissement de 2019.

A l’opposé se trouvent les projets de collaboration européenne, qui n’ont pas enregistré l’augmentation des dépenses militaires qu’ont connu d’autres domaines de la défense. En conséquence, l’EDA souligne que les objectifs fixés pour l’achat collectif d’équipements et les projets de recherche collaborative n’ont pas été atteints, atteignant un niveau record de 4,1 milliards, soit 13 % de moins que l’année précédente.

L’objectif de la Défense européenne commune était de réaliser 35% des achats en commun dans l’UE, mais seulement 11% d’entre eux ont été ainsi réalisés, loin de l’objectif fixé par les projets de la Coopération Structurée Permanente (PESCO).

Article précédentLes États-Unis estiment que l’accord entre Nvidia et ses partenaires nuit au marché des puces pour réseaux et voitures autonomes
Article suivantLe Groenland exige à partir de ce lundi le certificat de vaccination pour entrer dans les cafés ou cinémas