Accueil Dernières minutes L'International Le Premier ministre japonais déclare qu’il n’a « aucun projet pour le moment »...

Le Premier ministre japonais déclare qu’il n’a « aucun projet pour le moment » de se rendre aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin.

0

Paris :, 16 déc. (Cinktank.com) –

Le premier ministre japonais, Fumio Kishida, a déclaré qu’il n’avait « pour l’instant aucun projet » de participer aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin en 2022, suite au boycott diplomatique de l’événement par les États-Unis dans le géant asiatique.

« Pour le moment, je n’ai pas l’intention d’y aller », a-t-il déclaré au Parlement, où il a fait valoir qu’il est « important » de faire une évaluation de la situation « par soi-même » et « en tenant compte de toutes les questions à prendre en considération concernant les intérêts nationaux », a rapporté l’agence de presse japonaise Kiodo.

Après l’annonce des États-Unis, des pays comme le Royaume-Uni, l’Australie et le Canada ont rejoint le boycott. En réponse, Pékin a prévenu qu' »ils paieront le prix de leurs mauvais coups », tout en notant que de hauts responsables de pays tels que les États-Unis n’ont pas non plus été invités à l’événement sportif.

Parmi ceux qui se sont prononcés en faveur de la Chine dans cette controverse figure la Russie, qui a accusé les États-Unis de chercher à « dominer complètement » l’arène sportive « selon ses propres règles ». « Ils essaient de faire s’effondrer le sport mondial pour servir leurs intérêts », a déclaré la semaine dernière la porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, Maria Zakharova.

Lire aussi:   Un expert de l'ONU dénonce la situation d'"apartheid" dans les Territoires palestiniens
Article précédentLe nombre de journalistes détenus marque un record, tandis que le nombre d’assassinats tombe à son plus bas niveau en 20 ans, selon RSF
Article suivantJoe Biden nomme la fille de J.F. Kennedy au poste d’ambassadeur des États-Unis en Australie.