Accueil Dernières minutes L’Atleti prend la Coupe très au sérieux

L’Atleti prend la Coupe très au sérieux

0

L’Atleti prend la Coupe très au sérieux

L’équipe de Simeone, favorisée par le fait de jouer au Wanda, écrase une équipe du Rayo Majadahonda sans arguments.

MADRID, 6 janv. (Cinktank.com) –

L’Atlético de Madrid a battu le Rayo Majadahonda 5-0 jeudi pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Copa del Rey, dans un match au Wanda Metropolitano – à la demande des locaux – qui a été réglé avant la mi-temps.

L’équipe de Diego Pablo Simeone a trouvé un ami plutôt qu’un rival jeudi. La différence de catégorie – le Rayo Majadahonda évolue en Primera RFEF – était abyssale et il n’a fallu qu’un quart d’heure aux Colchoneros pour prendre l’avantage au tableau d’affichage. Une erreur enfantine de la défense locale permettait à Mattheus Cunha de porter le score à 1-0.

Pour aggraver les choses pour l’équipe de Mazarene, leur gardien Giralt a dû être remplacé après quatre minutes en raison d’un coup. Une mésaventure qui a déstabilisé le « Rayito » et donné des ailes à l’Atleti dans les minutes qui ont suivi. En tout cas, les « rojiblancos » n’ont pas eu à subir les difficultés du Real Madrid, de Barcelone, de Valence ou d’autres clubs de Primera qui jouaient sur des terrains de catégorie inférieure.

Lire aussi:   La Jeep Grand Cherokee 4xe édition 30e anniversaire fait ses débuts au salon de Detroit 2022

Cette décision a sûrement condamné l’avenir sportif de l’équipe entraînée par Abel Gómez, qui n’a pas tiré sur le but d’Oblak avant la deuxième mi-temps. Pas plus que « Cholo », qui a opté pour un onze de garantie et n’a même pas testé le gardien de but. À l’approche de la demi-heure de jeu, le deuxième but est le fruit d’une belle action collective.

Cette fois, c’est Lodi, depuis le flanc gauche, qui a marqué pour porter le score à 0-2 et laisser le match sans histoire à 15 minutes de la mi-temps. À la 43e minute, Luis Suárez a ajouté le troisième but en finissant une passe de Marcos Llorente. Le travail a été fait et en seconde période les colchoneros ont ralenti.

C’est alors que la première occasion du Rayo Majadahonda se présentait avec une tête d’Iturraspe qu’Oblak arrêtait sans problème. Mais ce n’était qu’un mirage car Griezmann, qui a fini par quitter le match sur blessure, a marqué un grand but pour faire 0-4, avant un autre grand but de Joao Félix pour faire 0-5.

Lire aussi:   Les autorités canadiennes infligent une amende aux passagers d'un vol charter à destination du Mexique qui organisent une fête pandémique

De cette façon, l’Atlético a surmonté sa première apparition en coupe et attend maintenant ses adversaires ce vendredi en huitième de finale, après avoir donné une grande performance, mais sans avoir traversé les difficultés que le reste des adversaires ont dû affronter sur des terrains d' »autre » football.

FICHE TECHNIQUE.

–RÉSULTAT : RAYO MAJADAHONDA, 0 – ATLÉTICO DE MADRID, 5 (0-3, à la mi-temps).

-L’ALIGNEMENT.

RAYO MAJADAHONDA : Giralt (Fernández, min.4) ; Álvaro (Iturraspe, min.46), Bernal, Casado (Albiach, min.46), Osei ; Tass, García, Javier Gómez, Susaeta (Mawi, min.60), Raúl ; Rubén Sánchez (Héctor, min.60).

ATLÉTICO DE MADRID : Oblak ; Llorente (Vrsaljko, min.46), Felipe, Giménez (Koke, min.46), Lodi ; Kondogbia, De Paul, Carrasco, Lemar (Griezmann, min.56) ; Luis Suárez (Joao Félix, min.56) et Cunha (Correa, min.46).

–GOALS :

0-1, min.17, Cunha.

0-2, min.26, Lodi.

0-3, min.41, Luis Suárez.

0-4, min.67, Griezmann.

0-5, min.79, Joao Félix.

–ARBITRE : Jaime Latre (C. Aragonés). Carton jaune pour Raúl Sánchez (58e minute) pour Rayo Majadahonda.

–STADIUM : Wanda Metropolitano. 17 769 spectateurs.

Article précédentComprendre la maltraitance des enfants : un expert explique ses formes et les moyens d’y remédier
Article suivantHRW exhorte l’ONU à ne pas rester silencieuse face aux violations « flagrantes » des droits de l’homme commises par les EAU.