Accueil Dernières minutes L'International La police d’Ottawa disperse des manifestations près du Parlement canadien

La police d’Ottawa disperse des manifestations près du Parlement canadien

0

Les agents ont maintenant arrêté 170 manifestants dans la capitale canadienne.

Paris, 20 févr. (Cinktank.com) –

Samedi, la police d’Ottawa a dispersé les manifestations à proximité du Parlement canadien, après trois semaines d’occupation par les manifestants du « Convoi de la liberté », qui s’opposent aux restrictions imposées par le COVID-19.

Après avoir repris les zones autour de l’édifice du Sénat du Canada et de l’hôtel Château Laurier vendredi, la police a commencé à marcher vers le Parlement samedi matin, libérant le Monument commémoratif de guerre du Canada des manifestants et poussant les gens hors du centre-ville de la rue Wellington, a rapporté le National Post.

Selon le dernier bilan de la police de la capitale canadienne, 170 personnes ont été arrêtées et 53 véhicules ont été remorqués depuis le début de l’opération vendredi, indique La Presse.

Le chef de la police d’Ottawa, Steve Bell, a déclaré que des « progrès très importants » avaient été réalisés samedi, bien que l’opération ne soit « pas encore terminée ».

M. Bell a expliqué que les manifestants se déplaçaient de la cité parlementaire vers les quartiers environnants et que la police s’efforçait de les déloger  » pacifiquement « .

Lire aussi:   L'Allemagne enregistre un nouveau maximum avec plus de 208 000 cas de coronavirus et dépasse les dix millions d'infections

Interrogé sur le moment où les manifestations prendront fin, le porte-parole de la police d’Ottawa a expliqué qu’il s’agissait d’une « opération complexe » et qu’ils ne s’engageaient donc pas sur une date de fin, bien qu’il ait exhorté les manifestants à rentrer chez eux car « l’occupation est terminée ».

Le gouvernement canadien a également annoncé une aide de 138 millions d’euros (200 millions de dollars canadiens) pour les entreprises d’Ottawa touchées par les manifestations et pour les pertes subies en raison des blocages et des « occupations illégales ».

L’exécutif est le fer de lance des efforts visant à empêcher de nouveaux blocages dans le pays, notamment au poste frontalier de Pacific Highway en Colombie-Britannique et à Prescott, en Ontario. « L’objectif est de mettre fin en toute sécurité à ces blocages et occupations illégales et de rétablir l’ordre le plus rapidement possible pour assurer la sécurité des Canadiens et mettre fin aux perturbations économiques », a déclaré le gouvernement canadien dans un communiqué.

Lire aussi:   65 % des Allemands approuvent le travail de la chancelière allemande
Article précédentBlinken annonce qu’il rencontrera Lavrov jeudi prochain « tant que la Russie n’envahira pas l’Ukraine »
Article suivantLa verdure autour des hôpitaux peut atténuer la confusion et la colère : étude