Accueil Sport Golf Justin Thomas utilise uniquement des fers spéciaux 1-of-1

Justin Thomas utilise uniquement des fers spéciaux 1-of-1

0

Il n’est pas rare que les joueurs du PGA TOUR donnent une touche unique à leurs clubs de golf avec des estampilles personnalisées. Qu’il s’agisse de leurs initiales, de noms de membres de leur famille ou de citations de films, les gravures remplies de peinture peuvent ajouter une touche spéciale à leurs outils de travail.

Bien que les fers Titleist « 621.JT » actuels de Justin Thomas aient ses initiales gravées sur le hosel, ces gravures ne sont pas la seule caractéristique unique de ces clubs. Les fers sont en fait des prototypes 1 sur 1 fabriqués spécifiquement pour répondre aux préférences personnelles de Thomas.

Il est sans doute le meilleur joueur de fer de l’ère post-Tiger, n’ayant jamais terminé plus bas que sixième en termes de Strokes Gain : Approche lors de chacune des six dernières saisons. Ses prouesses en matière de jeu de fer ont été pleinement démontrées lors de sa victoire au tournoi THE PLAYERS l’année dernière.

Après avoir flirté avec la ligne de coupure vendredi après-midi, Thomas a joué 64-68 pendant le week-end, tout en maîtrisant parfaitement son jeu de balle. Il a également touché les 17 premiers greens lors du dernier tour.

Justin Thomas, fers

Il a utilisé un jeu de fers Titleist 620 MB (muscleback) l’année dernière.

Lire aussi:   Lledó n'a aucun doute : c'est pour cela qu'Alcaraz a perdu la finale contre Jannik Sinner.

Ces clubs ont été mis à la disposition du public en 2019. La construction de style lame des 620 MB stock présentait des semelles fines, des toplines fines, des formes compactes et peu d’offset. Le problème, cependant, c’est que Thomas ne veut pas un « petit » offset ; il n’en veut aucun.

Pour rappel, le terme « offset » fait référence à la distance à laquelle le bord d’attaque de la face se trouve derrière le hosel. En règle générale, plus l’offset d’un fer est important, plus la face doit être carrée à l’impact. De nombreux professionnels du Tour utilisent des fers avec un offset réduit pour éviter de trop accrocher la balle, alors que les amateurs ont tendance à utiliser des fers avec plus d’offset pour réduire leur slice.

La plupart des golfeurs, même sur le PGA TOUR, utilisent un semblant d’offset pour ajouter de la tolérance. Mais pas Thomas. Bien que Thomas ait contribué à fournir à Titleist les premiers retours d’information sur les fers 620 MB, comme l’explique ci-dessous J.J. Van Wezenbeeck, représentant de Titleist, il faisait plier ses fers gamers pour supprimer tout offset.

Lire aussi:   Sam Bennett a remporté la 22e édition de l'US Amateur.

« La plus grande chose est que nous essayons toujours de travailler avec nos pros du TOUR pour trouver des choses qui les aideront à mieux jouer », a déclaré Van Wezenbeeck à GolfWRX. « Justin a été une partie importante de cette boucle de rétroaction dans notre développement des fers de muscleback au fil des ans.

Tout au long de sa carrière chez Titleist, nous avons pris son feedback, en lui parlant de la conception de la semelle, de la forme des orteils, etc. Ainsi, lorsque nous lui avons présenté les prototypes (du 620 MB), il a pu nous faire part de ses commentaires et nous a vraiment permis d’en faire ce qui est devenu le 620 MB.

Sur la base de ce que nous avons examiné au fil du temps, l’une des facettes qu’il apprécie est l’absence de décalage. Pas un petit décalage, mais aucun. Littéralement aucun offset, de sorte que le bord d’attaque et le hosel soient alignés l’un avec l’autre. Ce n’est évidemment pas la préférence de tous les joueurs, donc ce que nous avons fait pour les 620 MBs pour lui, c’était de courber l’offset ».

Article précédentL’armée russe continue de bombarder Yitomir, Kherson et Kharkov.
Article suivantBenzema devient le troisième meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid