Accueil Sport Golf Jon Rahm, une autre semaine sur le podium mondial

Jon Rahm, une autre semaine sur le podium mondial

0

L’Américain Scottie Scheffler poursuit une semaine de plus en tête du classement mondial de golf devant l’Espagnol Jon Rahm et son compatriote Collin Morikawa, tandis que l’Australien Cameron Smith récupère la quatrième place au détriment du Nord-Américain Patrick Cantlay.

Jon Rahm, déclarations

Après une semaine où ils n’ont pas participé au Wells Fargo Championship, Scheffler domine la liste avec 9,75 points en moyenne, contre 8,22 pour Rahm et 7,60 pour Morikawa. Smith devance Cantlay de quatre millièmes.

De même, l’Américain Sam Burns sépare son compatriote Dustin Johnson, ancien numéro un mondial, du « top 10 ». Sergio García, vingt-et-unième à Potomac, récupère une position et est quarante-sixième, tandis qu’Adri Arnaus, 48e au British Masters de Belfry, perd trois places et est 55e.

Pablo Larrazábal poursuit son ascension et se hisse à la 68e place. Jon Rahm a commencé l’année 2018 avec une deuxième place au Tournoi des champions, toujours derrière Dustin Johnson, mais ensuite est venu le triomphe au CareerBuilder Challenge avec lequel il a atteint la deuxième position du classement : suivi de l’Open d’Espagne et de la Ryder Cup 2018 avec l’équipe européenne.

Lire aussi:   L'ATP Melbourne subit un nouveau coup dur avec le retrait de Lloyd Harris.

Il a terminé l’année en remportant également le titre au Hero World Challenge en décembre. En 2019, le succès est venu du Zurich Classic de la Nouvelle-Orléans et de la troisième place à l’U.S. Open. Il est ensuite revenu pour remporter l’Irish Open et a défendu son titre à l’Spanish Open.

En fin de saison, il triomphe encore au DP World Tour Championship, à Dubaï, terminant ainsi en tête de la Race to Dubai et devenant le Golfeur de l’année du European Tour. Dans l’année marquée par la pandémie de COVID-19, grâce au titre du tournoi Memorial, il devient premier au classement mondial, le deuxième Espagnol de l’histoire à y parvenir après Severiano Ballesteros.

En août, il a également remporté le BMW Championship, en battant Dustin Johnson en barrage. En juin 2021, il est contraint de quitter le Memorial Tournament, où il roule avec un écart de six coups à la fin du troisième tour, en raison de la positivité du test COVID-19.

Lire aussi:   Incroyable en NBA : un ancien espoir du lycée arrêté !

Cependant, le 20 juin déjà, il remporte son premier triomphe dans un tournoi majeur, à l’U.S. Open, grâce à deux birdies sur les deux derniers trous. En juillet, il termine troisième de l’Open Championship, à égalité avec Louis Oosthuizen.

Article précédentCarlos Alcaraz confirme que sa chute contre Nadal lui a causé une entorse à la cheville.
Article suivantLa CNDH demande l’examen de « toutes » les pistes d’investigation dans la mort des journalistes Mollinedo et Garcia