Accueil Dernières minutes Sport John McEnroe rejette la Coupe Davis et préfère la Laver Cup.

John McEnroe rejette la Coupe Davis et préfère la Laver Cup.

0

C’est un John McEnroe absolument vintage, dans la salle de presse, qui célèbre le succès de l’équipe mondiale à la Laver Cup 2022 : « Nous savions que nous avions une chance, nous avons enfin gagné. »

La joie de McEnroe et la comparaison avec Davis.

John McEnroe est entré dans la salle de presse après la première victoire de l’équipe mondiale en cinq Laver Cups : « Vitas Gerulaitis nous a laissé l’une des plus grandes citations de l’histoire du sport : ‘Personne ne bat Vitas Gerulaitis 17 fois de suite’ – ses mots – C’est fantastique, évidemment c’est génial pour nous, génial pour moi et génial pour l’événement.

Grâce à Rod Laver et Roger Federer, c’est un événement spectaculaire qui, espérons-le, sera encore plus spectaculaire à l’avenir. Je pense que les fans l’ont compris. » Et à Londres, le premier sourire est venu : « C’était ce pour quoi nous nous battions.

Dans ce format, les choses peuvent changer rapidement. Jack (Sock, ndlr) a été phénoménal pour nous. Felix (Auger-Aliassime, ed) était également fantastique. Nous avions un grand esprit d’équipe, nous nous sommes battus dès le début avec des prémisses très différentes de celles d’il y a cinq ans.

Lire aussi:   Tiger Woods - Temple de la renommée du golf mondial 2022

Nous savions que nous avions une chance, tout en sachant que tout serait en montée. Dieu merci, nous avons gagné, l’équipe mondiale a enfin gagné ». Il a des mots doux pour ses joueurs : « La nouvelle est que ces gars vont progresser à l’avenir, et pas seulement ici.

Nous allons voir des choses incroyables dans les cinq prochaines années. Nous sommes fiers d’avoir participé à ce succès ». Les doubles ont joué un rôle important : « Je ne peux pas faire de déclaration générale.

Je sais juste que les doubles sont très importants ici. Et nous avons donc évolué dans cette direction ». Dans sa grandeur infinie, « Le Génie » était le seul joueur de tennis de l’histoire à avoir remporté au moins 70 titres en simple et en double.

Numéro 1 dans les deux disciplines, il est une voix plus qu’autorisée sur le sujet :  » Je ne sais pas ce qui se passe avec les doubles en ce moment, je ne veux pas entrer dans la discussion maintenant. La seule chose que je sais, c’est qu’après la première Laver Cup, beaucoup de gens ont compris qu’il fallait jouer davantage pendant l’année ».

Lire aussi:   Paige Spiranac sur la démarche de Cameron Smith.

Et puis vient le parallèle avec la Coupe Davis : « Je ne sais même pas ce qu’il en adviendra. Pour moi, cet événement (le Laver, ndlr) est le meilleur de tous. Et j’ai joué la Coupe Davis pendant 15 ans ».

Article précédentFederer, prochain capitaine européen à la Laver Cup ? La réponse de la Suisse
Article suivantIllusion d’optique : combien de cœurs pouvez-vous trouver dans cette image ? Explication et solution de l’illusion d’optique