Accueil Dernières minutes Sport Il a hâte d’y être : Nishioka surpris par Kyrgios à Washington

Il a hâte d’y être : Nishioka surpris par Kyrgios à Washington

0

Le conte de fées de Yoshito Nishioka à Washington n’a trouvé qu’une seule conclusion au pied de la victoire. Le tennisman japonais, qui avait dans son calepin de victimes Jason Brooksby, Alex De Miñaur, Karen Khachanov, Dan Evans et surtout Andrey Rublev, tête de série numéro 1 dans la capitale, s’est comme prévu écrasé face à Nick Kyrgios, renaissant avec la finale de Wimbledon et un tout nouveau joueur par rapport à celui dont on était tombé amoureux et que l’on semblait détester.

Nishioka fait l’éloge de Nick Kyrgios

Nishioka, qui avant Washington n’avait jamais dépassé les quarts de finale dans un tournoi sur court principal, a été surpris par le langage corporel du talent australien et, surtout, par son attitude dans les moments les plus délicats du match.

Des éléments qui, à ce stade, semblent caractériser Kyrgios, de plus en plus à l’aise. « Dans les situations difficiles, il parle, il parle beaucoup. Cependant, il parvient toujours à rester concentré et à faire ce qu’il faut sur le terrain.

Lire aussi:   Angleterre - Hongrie : pronostic, avant-match et compo

Je pense qu’il a aussi une énorme envie de gagner en ce moment et sa mentalité s’est beaucoup améliorée ces dernières années. Le plus difficile contre lui est de lire son service : je pense qu’il a le meilleur service du circuit et je pense aussi qu’il est le joueur le plus difficile à briser.

Il se déplace bien depuis la ligne de fond et après le premier coup, il parvient toujours à mettre l’échange à sa convenance. Son jeu est absolument complet », a expliqué le joueur japonais. Après l’intermède triomphal dans la capitale, le Japonais – qui a bénéficié d’une dérogation spéciale et pourra donc débuter directement dans le tableau principal – affrontera Benoît Paire devant Félix Auger Aliassime, classé numéro six et évidemment hôte.

Pour Kyrgios, en revanche, le défi non trivial avec Sebastian Baez. La saison dernière, le talentueux Australien a subi quatre défaites consécutives pour une seule victoire, à Atlanta contre Lloyd Harris.

Lire aussi:   Holger Rune et Lorenzo Musetti se qualifient pour les Next Gen ATP Finals

Douze mois plus tard, nous parlons d’un joueur qui, avec l’absence quasi-totale de Djokovic à New York et la forme incertaine de Nadal, est l’un des rares favoris. Crédit photo : Getty Images

Article précédentWTA Toronto : Serena Williams bat Parrisaz et s’envole vers le 2e tour.
Article suivantAir India va intégrer des avions gros-porteurs dans sa flotte