Accueil Sport Golf Hideki Matsuyama : « Mettre mon point fort ».

Hideki Matsuyama : « Mettre mon point fort ».

0

Hideki Matsuyama se demandait comment Russell Henley se sentait de dormir sur une avance après que le champion du Masters a bondi vers le sommet au troisième tour du Sony Open d’Hawaï. Mais il ne s’attendait pas à une réponse aussi honnête de la part de l’Américain lui-même.

« C’est difficile. J’ai dormi sur quelques pistes ces deux dernières années. C’est dur. J’ai du mal à dormir. Je ne suis déjà pas le meilleur dormeur », a admis Henley après avoir réalisé un score de 67, soit 3 sous la normale, ce qui lui a permis d’atteindre 18 sous la normale au Waialae Country Club et de devancer Matsuyama de deux points.

« Mes deux premières victoires ont été remportées lors de mes deux premières années sur le circuit et c’est ma 10e saison, alors il faut se souvenir de quelques années en arrière. Mais je crois vraiment que je peux le faire. Mais c’est sûr que c’est difficile à faire. « J’ai eu des finales difficiles, difficiles à avaler.

C’est un jeu difficile ».

Hideki Matsuyama, déclarations

L’évaluation loin d’être confiante a été une musique aux oreilles de Matsuyama qui a commencé le tour avec six points de retard et l’a terminé avec seulement deux points de retard grâce à un 7-under 63. Il va maintenant tenter de remporter une huitième victoire sur le circuit et sa deuxième cette saison après sa victoire au ZOZO CHAMPIONSHIP à l’automne.

Lire aussi:   Thanasi Kokkinakis poursuit son rêve à Adélaïde.

Une victoire lui permettrait presque certainement aussi de prendre la tête de la FedExCup. « Le putting a été mon point fort aujourd’hui. Même mes putts manqués ont trouvé le trou », a regretté Matsuyama. « J’ai eu de la chance aujourd’hui ». Il a fait 121 pieds, 4 pouces de valeur samedi pour se classer deuxième du champ en Strokes Gain : Putting, surfant sur une énorme vague de soutien de la part des fidèles hawaïens.

La foule n’était peut-être pas aussi nombreuse que lors de son CHAMPIONNAT ZOZO, mais il était clair que la star japonaise était la préférée du public. Il espère qu’ils l’aideront à augmenter l’insomnie de Henley dimanche.

« Cela aide vraiment », a déclaré Matsuyama à propos du soutien. « Chaque fois qu’il y a une grande foule comme celle-ci, cela vous donne une motivation supplémentaire, et j’ai juste un peu roulé avec tous leurs encouragements et j’espère que demain sera une autre bonne journée ».

La seule inquiétude de Matsuyama aurait pu être une douleur ou une blessure car il a été vu grimaçant à plusieurs reprises tout au long du tour. Mais il s’est empressé d’écarter toute crainte. « Rien de majeur », a-t-il déclaré. « J’ai senti un tiraillement ici et là, mais rien de grave ».

Lire aussi:   Sotogrande s'habille pour le Grand Chelem

Les inquiétudes de Henley pourraient être plus fondées dans les faits. Il a en effet manqué quelques occasions depuis qu’il a décroché sa troisième victoire sur le circuit PGA à l’Open de Houston en 2017. Cela faisait suite à son triomphe au Sony Open en 2013 et à sa victoire au Honda Classic en 2014, mais depuis, les cicatrices ont commencé à se former.

Il en est à 1 sur 6 lorsqu’il détient la tête du 36 trous sur le circuit, bien que la seule conversion ait été sa victoire au Sony Open. Pour ce qui est de la tête au 54 trous, il n’en est qu’à 1 sur 5, la victoire au Waialae en 2013 étant le seul triomphe.

Article précédentTrois personnes tuées après de multiples explosions à Abu Dhabi dans une attaque présumée de drone
Article suivantLe Real Madrid est à nouveau champion