Accueil Sport Golf Greg Norman : les déclarations de Phil Mickelson nous font du tort

Greg Norman : les déclarations de Phil Mickelson nous font du tort

0

Phil Mickelson et son statut dans le monde du golf semblent avoir eu un impact important sur de nombreux golfeurs, qui ont décidé de se retirer de la Saudi Golf League. Greg Norman, PDG de LIV Golf Investments, a souligné le tort que Mickelson leur a causé par ses déclarations.

« Il n’y a aucun doute [Mickelson’s comments] Ça fait mal « , a déclaré Norman, selon ESPN. « Cela a nui à beaucoup d’aspects. Cela a nui au PGA Tour. Cela nous a fait du mal. Cela a nui au jeu de golf. Cela a nui à Phil. Donc oui, sur tous les fronts.

Ce n’était pas seulement pour nous. Mais cela a définitivement créé une dynamique négative à notre encontre ». On parle beaucoup du gouvernement de l’Arabie saoudite et des droits des personnes dans ce pays. Mickelson a récemment fait une déclaration intéressante : « Ils ont tué des enfants de moins de cinq ans. [Washington Post columnist and U.S.

resident Jamal] Khashoggi et ont un bilan horrible en matière de droits de l’homme », a déclaré Mickelson dans une interview avec Alan Shipnuck. « Ils exécutent des gens là-bas parce qu’ils sont homosexuels. Sachant tout cela, pourquoi l’envisagerais-je ? Parce que c’est une occasion unique de remodeler la façon dont le PGA Tour fonctionne ».

Lire aussi:   Ne jamais dire jamais, Tiger !

Les problèmes de Greg Norman

Il y a beaucoup de pression sur Norman en ce moment, et beaucoup pensent que son objectif est le profit personnel et rien d’autre. Nous verrons s’il y aura d’autres annulations, mais ce genre de pression de la part de la PGA ainsi que de personnes importantes dans le monde du golf, peut conduire à de gros problèmes pour Norman.

« Nous avions suffisamment de joueurs dans notre force de frappe, ou produit minimal viable, prêts à venir à bord. Et quand tout cela s’est produit, tout le monde a eu la frousse, et le PGA Tour a menacé les gens de les bannir à vie et d’autres choses du genre », a-t-il déclaré.

« A ce jour, nous avons toujours des joueurs sous contrat et signés », a ajouté Norman. « Ceux qui ont voulu se retirer à cause de la pression du PGA Tour ont rendu leur argent et se sont retirés. Les gars avaient de l’argent dans leurs poches ».

Lire aussi:   Schwartzman : Medvedev et Zverev sont les favoris, mais j'ai vu Nadal s'entraîner et...

Article précédentLes États-Unis annoncent une nouvelle aide militaire à l’Ukraine d’un montant de 141 millions d’euros
Article suivantSouvenir de Madrid : Roger Federer accueille le dernier match avec Rafael Nadal