Accueil Sport Golf Eugenio Lopez-Chacarra, nouvelle grande promesse

Eugenio Lopez-Chacarra, nouvelle grande promesse

0

Eugenio López-Chacarra (Madrid, 22 mars 2000) avait déjà un club de golf dans les mains à l’âge de trois ans. À 22 ans et avec son diplôme en finances et psychologie de l’Oklahoma State sur son CV, il est devenu professionnel en commençant son parcours au LIV Golf, le circuit financé par l’Arabie Saoudite qui a bouleversé les fondements de ce sport et qui, d’ici 2023, a annoncé qu’il passerait de huit à quatorze tournois, plus un accord avec l’Asian Tour pour onze ou douze tournois supplémentaires dans la série dite internationale.

Au total, ce sont 705 millions de prix à distribuer en un an. Le Madrilène, qui a signé pour trois ans pour un montant officieux compris entre 12 et 15 millions juste pour jouer, fait sa deuxième apparition ce week-end au Trump National Golf Club de Bedminster (New Jersey) et quelques heures avant il s’entretient avec l’ACE.

Eugenio López-Chacarra, déclarations

« C’est spécial parce qu’après deux mois avec une blessure à la hanche, je me sens à nouveau bien. J’y vais calmement, sans générer de grandes attentes, mais étant donné que mon corps est récupéré à 100%, il est beaucoup plus facile de concourir.

Lire aussi:   Petra Kvitova aggrave la crise du jeu et des résultats d'Aryna Sabalenka

Le parcours est assez compliqué : long, avec des roughs profonds, des greens durs… ce sera un bon test et j’ai vraiment hâte d’y être. Lors de mes débuts, j’étais en milieu de tableau en individuel et j’ai pu aider mon équipe pendant deux tours.

« Je suis très heureux. Par exemple, le dernier jour à Portland, j’ai joué contre Mickelson. J’ai aussi une équipe dans laquelle nous sommes tous de très bons amis. Je connais Sergio (García) depuis longtemps et puis avec Carlos (Ortiz) et Abraham (Ancer) j’ai une très bonne relation.

Nous parlons beaucoup, nous rions et nous faisons des blagues… J’apprends beaucoup et je suis très reconnaissant à LIV pour cette opportunité et pour tout ce qu’ils ont fait pour moi. Cela a changé ma vie, j’apprends beaucoup en m’améliorant en tant que golfeur. « J’avais décidé de rester une année de plus à l’université parce que le PGA Tour ne me donnait que six tournois et comme je n’étais pas pressé, j’ai décidé de rendre service à Oklahoma et de continuer à m’améliorer en tant que joueur.

Lire aussi:   Roddick : Rafael Nadal parvient à mettre ses adversaires dans des situations délicates.

Je suis numéro deux, même si en réalité je suis numéro un parce qu’il y a un Japonais qui ne joue que dans son pays et c’est un peu étrange, mais ils m’appellent de LIV Golf et ils me font une proposition pour mon classement. Avec mon manager et mon père, nous avons répondu par une offre élevée avec l’intention de conclure à moyen terme…

et ils l’ont acceptée. Il y a des choses dans la vie qui ne peuvent pas être rejetées. C’est un changement de vie pour moi, pour ma famille actuelle et pour ma future famille. Ils m’assurent que je jouerai au golf pendant trois ans, ce qui est ce que j’aime le plus, apprendre des grands noms de ce sport avec des victoires sur le PGA Tour, des majors…

Je suis ravi et je reconnais que le golf se joue différemment avec la vie résolue, vraiment. . Je me réveille en pensant au golf et c’est ainsi que je passe toute la journée. Dans le monde amateur, j’ai tout réussi et maintenant je dois faire mes preuves dans le monde professionnel ».

Article précédentLuke Donald : « Ryder, j’ai une bonne chance »
Article suivantLes championnats du monde par équipe auront lieu en France