Accueil Sport Golf Droits médiatiques du LIV Golf, il y a un cas étrange

Droits médiatiques du LIV Golf, il y a un cas étrange

0

L’arrivée de LIV Golf dans le monde du golf professionnel a eu et continue d’avoir un effet perturbateur. Principalement du point de vue institutionnel, comme en témoigne le conflit en cours avec le PGA Tour et, de manière moins anguleuse, avec le DP World Tour.

Ensuite, d’un point de vue purement sportif, avec l’introduction d’un format de compétition différent des traditionnels, qui a rencontré la faveur de certains fans (c’est du moins ce qui est perçu par les discussions sur les réseaux sociaux).

Mais voilà qu’apparaît un nouvel aspect où le LIV Golf introduit un tournant dans le mode de fonctionnement adopté jusqu’à présent. Celui des droits médiatiques.

Liv Golf, droits des médias

Comme nous le savons tous, la naissance d’un nouvel événement sportif s’accompagne normalement, presque naturellement, de la conclusion d’un accord avec un média pour la diffusion des images de l’événement.

Dans le cas du LIV Golf, cependant, cela ne s’est pas produit. Et ce n’est certainement pas par manque de volonté de la part de la Ligue dirigée par Greg Norman. À un moment donné, LIV Golf a décidé de diffuser gratuitement les images des tournois en streaming sur son site web et sur sa chaîne YouTube.

Lire aussi:   Jordan Spieth : "La Super League ? C'est une menace"

Elle a conclu des accords partiels dans le monde entier avec certaines plateformes de streaming (retrouvez la liste ici), mais n’a pas encore conclu l’accord que tout le monde attendait. Greg Norman a proposé les droits à toutes les grandes entreprises des États-Unis, mais il a reçu un « non » catégorique de la part de chacune d’entre elles.

Et ce malgré la tentative de faciliter les négociations par Jared Kushner, le gendre de Donald Trump. Il est clair que le refus dépend du lien, d’abord institutionnel puis contractuel, que les différentes NBC, CBS, Disney, Apple et Amazon ont avec le PGA Tour.

Mais Norman est de ceux qui ne baissent pas les bras. La transmission des événements, surtout sur le marché américain, est stratégique pour LIV Golf, également dans le but de stimuler les investissements publicitaires. Et c’est ainsi que le requin blanc et ses collaborateurs ont décidé de payer pour cette transmission.

Des rumeurs de plus en plus insistantes et nombreuses font état de la clôture de l’accord entre LIV Golf et la télévision câblée Fox Sports 1. Nous allons donc assister au bouleversement d’un concept de base des négociations sur le marché des médias.

Lire aussi:   Félix Auger-Aliassime : Rafael Nadal sait que ce sera difficile contre Novak Djokovic

LIV Golf sera responsable de la production des images et du placement des espaces publicitaires. Les mêmes sources révèlent que l’opération se serait concrétisée grâce à l’intervention décisive de Lachlan Murdoch, fils de Rupert, président exécutif et PDG de Fox Corp.

L’action de Murdoch doit contrer le mécontentement au sein de Fox Sports. Où personne ne semble vouloir traiter avec la Ligue soutenue par le Fonds souverain saoudien. On ne sait pas encore quand l’accord entrera en vigueur, à partir de 2023 ou avant.

Article précédentIncroyable Verstappen à Singapour : il lui arrive quelque chose d’embarrassant.
Article suivantBen Schmidt a remporté l’Alps Open de Castelconturbia