Accueil Dernières minutes Sport Dolgopolov à propos des joueurs de tennis russes : « Personne ne m’a...

Dolgopolov à propos des joueurs de tennis russes : « Personne ne m’a demandé si j’étais vivant ».

0

L’offensive russe contre l’Ukraine se poursuit depuis près de deux mois. La nation présidée par Vladimir Poutine n’a pas l’intention de relâcher ses efforts dans le bras de fer avec le pays rival, une action qui a provoqué et continue de provoquer des conséquences majeures pour la Russie.

Les principaux secteurs du monde ont pris des mesures pour réduire l’image et l’économie de l’Union soviétique et de son allié, le Belarus. Il y a deux jours seulement, les organisateurs de Wimbledon ont pris la décision controversée de fermer les portes aux joueurs de tennis russes et bélarussiens, une décision qui a suscité des critiques.

Entre-temps, plusieurs joueurs ou anciens joueurs ukrainiens ont courageusement décidé d’agir pour défendre leur pays, qui a été brutalement attaqué le 24 février. Parmi eux, Sergiy Stakhovsky – qui s’est exprimé à plusieurs reprises sur des chaînes de télévision italiennes – et Alexandr Dolgopolov, qui s’est montré particulièrement actif dans la recherche d’aide humanitaire.

Lire aussi:   Sloane Stephens : Bénédictions pour Emma Raducanu

C’est par le biais de ses profils sociaux que l’ancien numéro 13 mondial, répondant à un utilisateur, a lancé une pique plutôt acerbe à l’encontre des joueurs de tennis russes.

Dolgopolov : la Russie n’a pas droit aux privilèges du monde libre

Hier, Alexandr Dolgopolov a publié un message sur Twitter informant ses followers qu’il avait acheté des équipements pour les combattants ukrainiens grâce à leurs dons.

La réponse de l’ancien tennisman à un utilisateur qui lui demandait si des joueurs russes l’avaient contacté en ces jours difficiles où sa vie est en danger était intrigante.

Dolgopolov n’a pas manqué l’occasion de répondre de manière cinglante : « C’est hilarant. Ils ne m’ont même pas demandé si j’étais en vie. Pas un seul . Les organisateurs de Roland Garros n’ont pas le courage de prendre la seule bonne décision du moment : interdire les joueurs de tennis russes et biélorusses du tournoi ».

Dolgopolov a expliqué dans une interview au Parisien. « Je suis trop affecté par ce qui se passe pour m’en inquiéter, mais je pense que le tennis doit prendre des décisions très différentes de celles qui sont prises actuellement.

Lire aussi:   Tiger Woods, le grand retour un an après

Ils prennent des mesures très douces. Nous subissons une guerre contre notre nation, contre nos valeurs. Il ne suffit pas de dire « Non à la guerre ». Je connais beaucoup de joueurs de tennis russes et ce sont des gens bien. J’ai parlé à certains d’entre eux et je leur ai dit qu’ils ne pouvaient pas faire ce qu’ils font en ce moment.

La Russie n’a aucun droit aux privilèges du monde libre et l’un d’entre eux est de jouer au tennis au niveau international. Si les joueurs de tennis russes ne condamnent pas clairement les actions de leur gouvernement et ne reconnaissent pas que ce qui se passe est un meurtre de masse de la population civile ukrainienne, ils ne devraient pas être en mesure de concourir » .

Article précédentLors de sa rencontre avec M. Blinken, le Premier ministre ukrainien a demandé des armes, des sanctions et des fonds pour mettre fin à la guerre.
Article suivantAshleigh Barty : J’espère encourager plus de filles à participer au golf dans le monde entier.