Accueil Sport Golf Danny Willett a littéralement offert la victoire à Homa

Danny Willett a littéralement offert la victoire à Homa

0

Après un dimanche pluvieux à Napa, en Californie, l’Américain Max Homa, aidé par l’Anglais Danny Willett, a réussi à défendre son titre dans le premier tournoi de la saison du PGA Tour. Il s’agit du 3ème succès en 24 tournois pour le nouveau numéro 16 mondial.

Danny Willett, résultats

C’est sur le 72e green du Silverado Resort & Spa et alors que la victoire tendait les bras à l’Anglais vainqueur du Masters en 2016 Danny Willett que l’impensable s’est produit cette nuit à Napa.

Il y a d’abord eu ce chip pour birdie retourné par le champion en titre Max Homa. Un petit miracle après une sortie de bunker manquée qui venait de réduire à presque zéro ses chances de déloger le leader de la première place. Danny Willett, l’autre Britannique de Sheffield avec un majeur à son actif (Masters 2016) comme Fitzpatrick, semblait en effet s’accrocher à son premier succès sur le PGA Tour en saison régulière.

Lire aussi:   Sam Querrey se souvient de sa première rencontre avec Roger Federer

Quelques instants plus tôt, son 3e coup, un wedge d’une cinquantaine de mètres, était venu s’immobiliser à un peu plus d’un mètre du trou. Certainement un peu abasourdi par ce dont il venait d’être témoin, Willett a ensuite manqué l’inévitable à deux reprises. Un putt pour birdie synonyme de victoire, puis un autre petit putt de retour qui lui aurait permis de défendre ses chances en play-off.

3 putts d’un mètre seulement : le golf est parfois cruel ! Homa n’en demandait pas tant. Cette victoire, sa 4e en 41 tournois, le propulse au 16e rang mondial et justifie davantage sa sélection dans l’équipe américaine de la Presidents Cup annoncée au début du mois par Davis Love III.

Il sera donc cette semaine à Quail Hollow, où il a remporté son premier succès sur le PGA Tour en 2019. Il défendra, près de Charlotte en Caroline du Nord, les couleurs de son pays face à une sélection de joueurs internationaux.

Lire aussi:   Thanasi Kokkinakis poursuit son rêve à Adélaïde.

À noter que pour sa première participation à un tournoi du PGA Tour, Taylor Montgomery, promoteur du Korn Ferry Tour, n’a terminé que troisième, à trois coups de Homa. Grands leaders de l’épreuve, le sud-coréen Byeong Hun An et l’américain Justin Lower ont dû se contenter d’un top 5.

Article précédentChoc Tadic : le milieu de terrain de l’Ajax à nouveau attaqué par des voleurs
Article suivantIllusion d’optique – Pouvez-vous repérer le papillon caché dans cette image en 30 secondes ?