Accueil Dernières minutes Courtois : « Nous avons très faim après n’avoir gagné aucun trophée l’année...

Courtois : « Nous avons très faim après n’avoir gagné aucun trophée l’année dernière ».

0

MADRID, 15 janv. (Cinktank.com) –

Le gardien du Real Madrid, Thibaut Courtois, a assuré que l’équipe a « très faim » de titres après n’en avoir remporté « aucun l’année dernière, ce qu’elle peut corriger ce dimanche en finale de la Supercoupe d’Espagne contre l’Athletic Club, et a souligné que le Real Madrid ne joue pas « seulement en contre-attaque », mais fait « tout ».

 » Je ne pense pas que nous soyons une équipe qui joue en contre-attaque, nous sommes une équipe qui fait tout. Quand on nous demande d’avoir la possession du ballon, nous le faisons ; quand on nous demande de défendre davantage, nous le faisons aussi. Cela dépend souvent du jeu et de l’adversaire. Nous sommes une équipe qui joue beaucoup depuis l’arrière, et il y a des matchs comme celui de l’autre jour, quand on gagne et qu’on défend un peu plus », a-t-il déclaré en conférence de presse.

En outre, il a assuré que « si vous avez de la qualité en attaque avec des joueurs très rapides comme Vini, Rodrygo, Asensio ou Karim, il est normal qu’en contre-attaque vous puissiez faire des dégâts ». « Chaque équipe joue son côté fort et nous savons tout faire. Nous pouvons attaquer quand il faut attaquer et défendre quand il faut défendre », a-t-il déclaré.

Concernant le duel, il a souligné son importance et la possibilité d’obtenir un nouveau titre. « C’est une autre finale, nous avons beaucoup de joueurs qui ont beaucoup joué et cette expérience nous aide à gagner ce match. Nous affrontons une équipe qui, l’année dernière, a disputé trois finales et cela va être difficile. Avec la mentalité que nous avons, nous espérons gagner », a-t-il déclaré.

En ce sens, il a souligné la nécessité d’être attentif aux coups de pied arrêtés. « Le coup de pied arrêté est quelque chose de fondamental dans le football aujourd’hui. Vous pouvez obtenir un corner ou un coup franc de nulle part et marquer un but. Cette année, nous avons un peu changé la façon dont nous nous positionnons pour les corners et les coups francs et nous devons nous adapter tous les jours. Il y a d’autres équipes qui le font très bien. Lors du match à domicile, nous avons souffert de certains de leurs coups de pied arrêtés, mais à San Mamés, nous avons très bien défendu. Nous savons que demain nous devrons être très concentrés et très forts défensivement pour ne pas encaisser de but », a-t-il insisté.

Lire aussi:   L'impact du Covid-19 sur le shopping : le secteur de la vente au détail est-il prêt pour la nouvelle normalité ?

Le gardien de but belge a également plaisanté sur la coïncidence du calendrier qui les associe à l’Athletic Club trois fois en un mois. « C’est un peu comme en NBA, nous jouons souvent les uns contre les autres. Vous savez un peu comment ils jouent, mais chaque match est différent et demain pourrait être un match très différent des deux que nous avons joués contre eux », a-t-il déclaré.

Il est également d’accord avec Carlo Ancelotti sur l’idée qu’il n’est pas nécessaire de motiver le groupe avant une finale. « Nous savons que demain, avant le match, l’entraîneur va beaucoup nous motiver lors de la discussion au stade. Tout le monde sait que nous jouons une finale, nous voulons la gagner et nous n’avons pas besoin de nous motiver. Nous savons que nous jouons pour un trophée, l’année dernière nous n’avons pas pu en gagner et nous avons très envie de gagner. L’entraîneur doit être quelqu’un qui gère bien son équipe et qui vous motive à gagner, et c’est ce que fait l’entraîneur », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne Vinícius, il a reconnu que depuis le premier jour de son arrivée jusqu’à aujourd’hui « il s’est évidemment amélioré ». « C’est un jeune garçon, un talent, et il progresse en confiance, il avait juste besoin de trouver le but et d’être libre mentalement. Peut-être parler à Karim… Il a du talent et cette année, il travaille dur. Il nous aide beaucoup et toute l’équipe est ravie de lui.

Concernant son compatriote Eden Hazard, il a assuré qu’il « continue à travailler et à bien s’entraîner », malgré le fait qu’en demi-finale il n’a pas eu la confiance de l’entraîneur madrilène. « Vini occupe un côté et il y a beaucoup de joueurs pour l’autre position. Eden a montré à la fin de l’année qu’il est là, qu’il fait partie de l’équipe et qu’il veut nous aider à gagner. Si c’est son tour de jouer demain, il se donnera à 100 % », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   Isi Palazón renouvelle son contrat avec le Rayo Vallecano jusqu'à la fin de la saison 2024-25.

Par ailleurs, il n’a pas voulu avouer avec quelle paire de défenseurs centraux il se sentait le plus à l’aise, Sergio Ramos-Raphaël Varane ou Éder Militao-David Alaba. « Je suis à l’aise avec les quatre. Rapha et Sergio sont des légendes du Real Madrid, ils ont tout gagné et ils sont formidables. Maintenant, ils ne sont pas avec nous et nous avons une grande paire, que ce soit Mili, Nacho, Alaba….. Cette année, nous suivons cette ligne de conduite qui consiste à concéder peu de choses et à bien défendre, et nous sommes heureux de le faire. Cela se voit sur le terrain », a-t-il souligné.

Enfin, Courtois s’est montré reconnaissant envers le gardien de l’Athletic Club, Unai Simón, qui a affirmé que Courtois n’était pas assez apprécié. « Quand j’ai vu ses propos le mois dernier, j’étais heureux que quelqu’un qui s’y connaît en matière de gardiens de but ait dit cela. Au club et avec les supporters, je sais qu’ils m’estiment beaucoup et le travail que je fais pour aider l’équipe à gagner, c’était peut-être moins. C’est bien qu’il dise ça, c’est un grand gardien de but. Demain, ce sera également un duel de gardiens de but », a-t-il déclaré.

« Le match qui m’a le plus changé est celui de Galatasaray à l’extérieur, nous avons gagné 0-1 et j’ai fait plusieurs bons arrêts en première mi-temps. Ensuite, j’ai fait une très bonne course. Gagner un titre avec un grand match, une feuille blanche et en arrêtant un penalty lors de la séance de tirs au but est toujours plus accrocheur, mais l’année dernière j’ai aussi fait une grande saison sans gagner de titres. Cela fait oublier un peu votre saison aux gens. Cette année, j’espère continuer dans cette veine, mais avec des trophées à la clé », a-t-il conclu.

Article précédentLes avocats du Prince Andrew soutiennent que l’une des plaignantes pourrait avoir de « faux souvenirs ».
Article suivantLes ministres des Affaires étrangères du G7 préparent une nouvelle réunion mi-mai en Allemagne