Accueil Sport Golf Collin Morikawa peut maintenant égaler Tiger Woods

Collin Morikawa peut maintenant égaler Tiger Woods

0

Collin Morikawa, double vainqueur de Majors, et l’inattendu Joel Dahmen, 130e mondial, occupent ensemble la tête de l’US Open de golf, après le deuxième tour à Brookline (Massachusetts), malgré le pressing de Rory McIlroy et Jon Rahm, champion en titre.

Collin Morikawa, déclarations

« Jusqu’à présent, personne n’a vraiment réussi à s’échapper. Mais vous savez quoi, en ce moment, mon jeu est vraiment bon. Ces derniers jours m’ont donné de la confiance pour ce week-end et j’espère pouvoir faire la différence d’une manière ou d’une autre », a déclaré l’Américain de 25 ans, vainqueur du PGA Championship en 2020 et du British Open l’année.

dernier. S’il gagne demain, Morikawa deviendra le premier joueur à triompher dans trois majors différents en autant d’années depuis Tiger Woods. « Je ne veux pas trop en parler. Je dois me concentrer sur mon prochain jour, respecter mon plan de jeu et m’assurer que je ne m’essouffle pas. »

Le deuxième tour de l’US Open 2022 s’est terminé, et comme celui d’hier, il est extrêmement disputé, car on ne peut pas obtenir beaucoup de scores très bas. La situation est donc encore très changeante. Deux personnes mènent la danse : Collin Morikawa, auteur du meilleur tour de la journée en -4, et Joel Dahmen.

Lire aussi:   Lucrezia Colombotto Rosso, le premier succès

Les deux Américains sont dans des situations opposées : l’un parmi les favoris, l’autre parmi les moins attendus. Ce qui est certain, c’est le score global de -5 des deux. La troisième position est l’apanage d’un mélange de grandes et de moins grandes surprises. Les grands noms sont le vainqueur d’il y a un an, l’Espagnol Jon Rahm, et l’Irlandais du Nord Rory McIlroy, qui courent après la gloire avec leur -4 avec Aaron Wise, Beau Hossler (birdie au 8 et 9) et certainement pas la prévisible Hayden Buckley, 26 ans, du Tennessee qui n’avait littéralement rien fait ou presque sur le PGA Tour cette année.

Le groupe des huitièmes est très large, et tout en étoiles et en rayures. Au -3 avec le numéro 1 mondial Scottie Scheffler se trouvent Nick Hardy, Matthew NeSmith, Patrick Rodgers et Brian Harman. 13ème le leader d’hier, le canadien Adam Hadwin. Au total, 30 joueurs sont capables de rester en dessous ou dans le par.

Lire aussi:   Sebastian Baez : Il est impossible d'être un bon joueur si vous n'êtes pas une bonne personne.

A noter le trou en un au 6 de l’Américain Cameron Young (mais cela ne suffit pas pour éviter le cut). L’un des deux Italiens passe le cut, et détient donc le leadership tricolore au classement mondial. Guido Migliozzi, avec le score de +2, est en effet 40ème après avoir terminé à égalité avec le par.

Francesco Molinari, après une bonne première moitié et surtout un birdie au 8, à partir du bogey du 9, tombe à un crash, fait +3 du jour et +6 total et, avec la 97ème place, il doit dire au revoir au tournoi. Le tournoi de Phil Mickelson se termine de manière indécente, qui ne semble pas avoir profité de la transition vers le LIV Golf arabe : pour lui +11.

Mais deux autres gros bras quitteront la scène avant le week-end : le Norvégien Viktor Hovland et l’Anglais Tommy Fleetwood, tous deux à +7. Avec +6, le numéro 6 mondial est également éliminé, l’Australien Cameron Smith, tandis qu’avec +4, même l’Espagnol Sergio Garcia n’est pas sauvé.

Article précédentCaroline Wozniacki va redevenir maman : prête pour le deuxième round !
Article suivantHolger Rune : Quand j’étais jeune, Roger Federer était 40 fois pire que moi.