Accueil Dernières minutes L'International Cinq blessés, dont quatre enfants, dans une attaque contre des personnes déplacées...

Cinq blessés, dont quatre enfants, dans une attaque contre des personnes déplacées au Yémen

0

Paris :, 9 déc. (Cinktank.com) –

Une femme et quatre enfants ont été blessés jeudi lorsqu’un missile a frappé un camp de personnes déplacées dans la région yéménite de Marib, théâtre d’intenses combats entre les rebelles huthis et la coalition régionale qui soutient militairement le gouvernement d’Abdo Rabbu Mansur Hadi.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a fait état d’un tir de missile sur le camp d’Al Hamma et a exhorté toutes les parties à tenir les civils à l’écart du conflit et à respecter le droit humanitaire international. Les cinq blessés ont été évacués vers un hôpital voisin, mais l’un d’entre eux est dans un état critique.

La responsable de l’agence au Yémen, Christa Rottensteiner, a souligné que « les civils ne devraient jamais être une cible » dans une guerre. « Des familles ont fui pour sauver leur vie et viennent dans cette enclave pour se mettre à l’abri des hostilités actuelles », a-t-elle déclaré.

Le camp d’Al Hamma abrite quelque 250 familles comptant environ 1 500 personnes et l’OIM fournit une assistance à ces personnes déplacées depuis 2019.

Marib est l’épicentre du conflit dans le pays après que les Huthis aient lancé une offensive contre elle en février. La province, qui dispose d’importantes réserves de pétrole, est également le seul bastion dans le nord du pays de l’exécutif reconnu.

Lire aussi:   Près de dix personnes tuées par des inondations et des avalanches dans les pluies en Afghanistan

Le gouvernement internationalement reconnu du Yémen a mis en garde fin novembre contre les risques d’une prise de contrôle de la province de Marib par les Huthis, estimant que cela entraînerait une aggravation de la crise humanitaire et mettrait fin à la possibilité d’un règlement politique du conflit.

La coalition dirigée par l’Arabie saoudite, qui soutient le gouvernement yéménite, a fait état de bombardements intensifs sur Marib, avec 16 frappes contre les Huthis pour la seule journée de mercredi, qui auraient tué près d’une centaine de rebelles présumés.

Article précédentElon Musk veut  » quitter  » son emploi et devenir un influenceur à temps plein
Article suivantM. Biden réitère son engagement « inébranlable » envers l’Ukraine lors d’un appel téléphonique avec M. Zelenski.