Accueil Sport Golf Cameron Smith, grand retour dans l’Open.

Cameron Smith, grand retour dans l’Open.

0

La 150e édition de l’Open revient à Cameron Smith qui triomphe en Ecosse avec un total de 268 (67 64 73 64, -20) coups après une belle remontée dans le dernier tour. A St. Andrews, l’Australien a dépassé l’Américain Cameron Young, 2/ avec 269 (-19) devant Rory McIlroy, 3/ avec 270 (-18).

Cameron Smith, l’Open

Pour Smith, 28 ans, originaire de Brisbane, c’est le premier succès de sa carrière dans un Majeur. Le meilleur des Azzurri est Francesco Molinari. Le Turinois, qui a remporté la compétition en 2018, se classe cette année 15 / o avec 278 (-10).

Grande satisfaction pour Filippo Celli (47 / o avec 283, -5) qui a obtenu la médaille d’argent en tant que meilleur amateur du tournoi. Cameron Smith (né le 18 août 1993 à Brisbane) est un golfeur australien. Il évolue sur les circuits PGA Tour of Australasia et PGA Tour, et compte huit succès professionnels dont le prestigieux British Open en 2022.

Lire aussi:   Kokkinakis : Ash Barty a fait tout ce qu'il y a à faire dans ce sport. Il le mérite.

Cameron Smith est né à Brisbane, dans le Queensland, en Australie. Il y grandit sur les traces de son père, le golfeur Des Smith. Il s’est imposé le 17 juillet 2022 au British Open en battant le record du vieux parcours (-20) que Tiger Woods détenait depuis 2000.

Cette année 2022, il réalise de nombreuses performances de premier plan avec une victoire au Players Championship (considéré comme le cinquième majeur de la saison) et une troisième place au Masters d’Augusta. Cette série de performances lui permet d’atteindre la deuxième place mondiale le 18 juillet 2022 derrière l’Américain Scottie Scheffler.

Bien qu’il soit à quatre coups du leader Rory McIlroy le dernier jour, Smith s’impose d’un coup. Smith est passé professionnel en 2013. En 2013, il a joué sur le circuit australien PGA. Son meilleur résultat a été une 2e place au championnat PGA du Queensland.
En 2014, il a participé à l’Asian PGA Tour.

Lire aussi:   C'était dur pour Mirka : Roger Federer raconte ses dernières années

Il a terminé sept fois dans le top 10 et s’est hissé à la 5e place de l’ordre du mérite.
En 2015, il s’est qualifié pour l’US Open, où il a terminé quatrième. Il a ensuite joué le reste de la saison sur le circuit américain PGA et s’est qualifié pour le Masters 2016.

Il a terminé à l’intérieur du top-125 du classement en 2015 et a gagné ses droits de jeu pour la saison 2015-2016. En 2022, il a remporté le 150e British Open à St Andrews.

Article précédentL’ATP lance la campagne de son 50e anniversaire : « Game Changing ».
Article suivantL’anecdote de Nalbandian : il était en sous-vêtements contre Roger Federer.