Accueil Sport Golf Billy Horschel, défense des circuits historiques

Billy Horschel, défense des circuits historiques

0

Billy Horschel a pris la défense des circuits historiques et a condamné le comportement de diva des joueurs partis pour la ligue dissidente LIV qu’il exhorte à quitter définitivement. Lors de la conférence de presse du Genesis Scottish Open qui s’est tenue cette semaine à The Renaissance, le Floridien a insisté sur le fait qu’il ne voulait plus parler et qu’il allait laisser parler son cœur lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pensait des joueurs qui ont quitté le navire pour les millions de dollars du circuit dissident financés par le fonds souverain de l’Arabie Saoudite.

Ses commentaires interviennent quelques heures après que trois joueurs – Ian Poulter, Adrian Otaegui et Justin Harding – aient obtenu un report des pénalités qui leur avaient été imposées par le DP World Tour afin de pouvoir jouer l’Open d’Ecosse dès jeudi.

Billy Horschel, déclarations

 » Ils ont décidé d’aller jouer sur ce tour et ils devraient partir. Ils ne devraient pas être ici sur le DP World Tour ou le PGA Tour. Ils affirment qu’ils veulent aussi soutenir les circuits historiques, que ce soit le DP World Tour ou le PGA Tour en jouant sur le LIV Tour…

Lire aussi:   Joaquin Niemann est récompensé par Tiger Woods

C’est complètement absurde.  » Très remonté, le vainqueur du Memorial Tournament, début juin, a démontré l’incohérence de leur raisonnement.  » Pour jouer sur le circuit de la PGA, vous devez jouer 15 événements. Ils sont sur un circuit qui les obligera à jouer 14 événements (en 2023).

Donc ils vont jouer 29 tournois par an juste pour garder leur adhésion au PGA Tour ? C’est ridicule. « Le champion en titre du BMW PGA Championship a ajouté qu’il n’avait aucune animosité envers quiconque déciderait de jouer avec LIV Golf.

 » Ils ont fait un choix, qu’ils l’assument et nous laissent tranquilles « . Sincèrement ! Ils n’arrêtent pas de dire que le PGA Tour n’écoute pas. J’étais vraiment énervé d’entendre ça parce qu’il y a beaucoup de gars là-bas qui sont hypocrites, qui ne disent pas la vérité et qui mentent sur certaines choses.

Je ne peux pas supporter de rester assis ici et d’être diplomate à ce sujet plus longtemps. « Billy Horschel s’est ensuite moqué de l’une des principales raisons invoquées par les joueurs du LIV qui répètent à l’envi qu’ils veulent passer plus de temps avec leur famille.

Lire aussi:   Novak Djokovic a fait son premier entraînement à Wimbledon

 » Je ne vais pas voir ma famille pendant cinq semaines, mais c’est ce que ma femme et moi avons décidé « , a-t-il expliqué. Allez-vous m’entendre m’en plaindre ? Non. C’est un rêve d’essayer de jouer au golf professionnellement et de soutenir financièrement ma famille.  »

Article précédentLIV Ryder Cup vs Ryder Cup : « Je pense qu’il y a une division massive »
Article suivantTiger Woods jouera le British Open 2022