Accueil Dernières minutes L'International Biden déclare que les États-Unis sont prêts « à faire face à tout...

Biden déclare que les États-Unis sont prêts « à faire face à tout ce que fait la Corée du Nord ».

0

Paris, le 22 mai (Cinktank.com) –

Le président des Etats-Unis, Joe Biden, a assuré ce samedi lors d’une rencontre à Séoul avec son homologue sud-coréen, Yoon Suk-Yeol, que les Etats-Unis sont préparés « à tout ce que fera la Corée du Nord » et qu’aucune surprise ne la prendra au dépourvu, dans le cadre de sa tournée en Asie de l’Est.

« Nous sommes préparés à tout ce que la Corée du Nord peut faire. Nous avons réfléchi à la façon dont nous allons répondre à ce qu’ils font. Je ne suis donc pas inquiet », a souligné l’occupant de la Maison Blanche dans une déclaration.

Dans ce contexte, M. Biden a envoyé un message au dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, et lui a dit : « Bonjour », reflétant les tentatives jusqu’ici infructueuses de l’administration Biden pour relancer la diplomatie avec Pyongyang, comme le rapporte la chaîne américaine CNN.

Lors de sa rencontre avec le dirigeant sud-coréen, M. Biden a souligné que les forces armées des deux pays « se tiennent côte à côte sur une péninsule depuis sept décennies pour préserver la paix et rendre possible une prospérité partagée ».

En ce sens, il a souligné qu' »il est d’une importance capitale » que les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon aient une « relation trilatérale très étroite ».

Lire aussi:   HRW dénonce la répression par le gouvernement russe des libertés de ses citoyens sur Internet.

Les États-Unis maintiennent environ 28 500 soldats en Corée du Sud pour dissuader toute agression nord-coréenne, un héritage de la guerre de Corée de 1950-53, qui s’est terminée par un armistice plutôt que par un traité de paix.


La Corée du Nord signale près de 190 000 nouvelles infections à coronavirus

Le dirigeant américain a également rencontré à Séoul le président de Hyundai Motor Group, Chung Euisun, et a souligné le nouvel investissement de 11 milliards de dollars du constructeur automobile coréen, dont 5,5 milliards de dollars pour l’ouverture d’une nouvelle usine de véhicules électriques en Géorgie.

Il a également visité l’usine de Samsung, où on lui a montré sa technologie de nouvelle génération.

M. Biden doit visiter un centre de contrôle de l’espace aérien où des membres des armées américaine et sud-coréenne travaillent ensemble pour surveiller l’espace aérien.

Sa prochaine étape sera le Japon, où il discutera avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida de la menace que représente la Corée du Nord et de l’influence croissante de la Chine sur le paysage stratégique de la région Pacifique.

Lire aussi:   La junte birmane rejette "catégoriquement" les accusations et les affirmations américaines de ne pas avoir commis "actions génocidaires"
Article précédentAu moins deux morts et plus de 40 blessés dans une tornade dans le Michigan, aux États-Unis.
Article suivantBiden s’inquiète de la propagation possible de la variole du singe.